Photo à la Une : l’Enseignant juif agressé à Paris. Photo: David.


L’Algemeiner a acquis les photos et les séquences d’images des suites d’une attaque antisémite horrible qui a eu lieu à Paris, (France), la semaine dernière.

S’exprimant devant la caméra au lendemain de son agression, la victime – un enseignant juif de 59 ans, simplement identifié comme David – a dit qu’il avait été attaqué par trois maghrébins à 10 heures du soir, le 20 Mars alors qu’il quittait un restaurant casher de la rue Manin, et qu’il se rendait à pied à une station de métro.

«Ils ont commencé à me traiter de tous les noms : ‘sale Juif’, ‘mort aux Juifs’,’fils de p *** ‘, etc. Ensuite, ils ont commencé à me battre » raconte David dans la séquence vidéo, avant de s’effondrer en larmes. « J’ai été frappé au visage, j’ai eu le nez fracturé … Et puis l’un d’eux a sorti quelque chose de sa poche, je pensais que c’était un couteau … c’était un marqueur … Et voilà ce qu’ils m’ont fait (montrant sa poitrine), une croix gammée tandis qu’ils criaient « sale Juif ».

David montre alors le symbole nazi tracé sur sa poitrine nue par les assaillants. Lorsque des gens ont commencé à s’approcher du lieu de l’attaque, les assaillants se sont enfuis en criant « nous n’avons pas terminé, nous allons revenir à vous ! » dit-il.

David, qui portait une kippa au moment de l’agression, est toujours interrogé par la police en charge de l’enquête, mais les assaillants sont toujours en liberté, a déclaré une source à l’Algemeiner. Il n’a été procédé à aucune arrestation.







Le Rabbin Levy Djian, un parisien vivant à New York, a déclaré que la vidéo prouve que la sécurité des juifs dans la France d’aujourd’hui est instable.

«En tant que rabbin de la communauté juive française à New York , je suis souvent sollicité pour aider les étudiants, les jeunes entrepreneurs et même les familles pour immigrer aux États-Unis et au Canada afin de vivre plus en sécurité et plus libre en tant que Juifs , mais l’année dernière le nombre de demandes s’est multiplié ! », dit-il. « Maintenant, je comprends mieux pourquoi.»

«C’est arrivé tout près du principal quartier juif du 19ème arrondissement de Paris où j’ai grandi. Souvent ma famille et mes amis qui sont encore en France ont tendance à ignorer la montée de l’antisémitisme et son danger, mais cette vidéo récente montre que c’est vrai », a-t-il ajouté. «C’est la première fois que nous arrivons à voir et à entendre la victime d’une telle attaque brutale à l’évidence antisémite commise par des jeunes musulmans incultes et cela nous fait comprendre ce que l’on ressent vraiment. »

L’assaut a été rapporté en premier, samedi, par l’Agence télégraphique juive.

Le maire de Paris Bertrand Delanoë avait alors déclaré dans un communiqué,
«Cet acte de lâcheté inqualifiable est une trahison de la fondation de la République et des valeurs de Paris», selon Le journal Parisien.

L’attaque a eu lieu quelques jours seulement avant les élections municipales de dimanche en France, qui ont montré des avancées importantes pour le parti nationaliste Front National. Dans une interview publiée dimanche, Yonathan Arfi , vice-président du groupe de coordination juive CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), a déclaré à l’ Algemeiner qu’il y a une tendance croissante en France, par laquelle les politiques d’extrême gauche rejoignent l’extrême droite sur la haine commune des Juifs.

«Ce qui est très inquiétant pour nous, c’est quand l’antisémitisme fait le lien entre l’extrême gauche et l’extrême droite» dit-il, se référant à une grande manifestation à Paris plus tôt cette année où les manifestants scandaient « Juifs, la France n’est pas à toi ». A cette manifestation, « il y avait des gens de l’extrême droite principalement, mais certaines personnes de l’extrême gauche aussi», a déclaré Arfi.

Des attaques antisémites en France se présentent avec une certaine régularité. Plus tôt ce mois-ci Ma’ariv a rapporté qu’une jeune femme juive a été agressée dans une laverie automatique dans la banlieue de Lyon par une mère et sa fille d’origine arabe qui ont crié, «Sale Juives, rentrez à la maison dans votre pays, Israël.»
La semaine dernière, un israélien a été attaqué avec un pistolet paralysant devant une synagogue et une semaine avant cela, un Juif français a été agressé dans le métro.

Le deuxième anniversaire de l’attaque infâme de Toulouse sur une école juive française a été marqué récemment. Quatre personnes, dont trois enfants, avaient été tuées dans l’attaque islamiste.

Voici ci-dessous les photos de la victime montrant les blessures provoquées par cette agression brutale:

 


Sources : The Algemeiner

http://www.algemeiner.com/2014/03/27/victim-breaks-down-in-footage-from-aftermath-of-brutal-anti-semitic-attack-in-france-photos/

Par Shiryn Ghermezian

Traduction : Europe-Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif