Les chefs religieux britanniques se sont unis pour condamner un groupe d'auto-défense "Christian-Patrol" qui ont circulé avec deux véhicules blindés dans une rue dominée par les musulmans et ont appâtés les résidents avec de l'alcool et des cigarettes.

L'évêque de Stepney et le président de la mosquée de l'Est de Londres ont publié une déclaration hier.

Ils réagissaient à un incident récent dans lequel le groupe nationaliste britannique a d'abord conduit deux Rovers blindé sur toute la longueur de Brick Lane, l'une des plus célèbres rues dans l'arrondissement Est de Londres.

Le groupe a indiqué qu'ils étaient là pour "défendre le sol britannique contre les extrémistes musulmans".

Ils ont dit qu'ils réagissent aux soi-disant "patrouilles musulmans" qui ont été condamnés en décembre pour avoir menacer les non-musulmans dans la région.

Le président d'un parti de droite britannique, a déclaré qu'ils narguaient délibérément les gens avec de la bière et des cigarettes.






Il a précisé que c'était un «appât» pour "attirer les extrémistes" et que c'était la première d'une longue série de sorties régulières.

M. Golding ,(...), a déclaré: " Nous allons être là chaque week-end pour faire dégager ces «patrouilles» musulmans".

Les groupes de "patrouilles musulmanes" ont été défendu par le prédicateur Anjem Choudary, l'ancien leader du groupe Al Muhajiroun maintenant interdit.

Il a également dirigé une manifestation dans Brick Lane en décembre pour protesté contre la vente d'alcool dans certains restaurants.

Les tensions dans la région ont augmenté depuis la semaine dernière, lorsque la première vidéo de la patrouille chrétienne fût diffusée.

Dans la vidéo, un homme dit : "C'est notre pays. Vous voulez vivre ici, vous adhérez à nos lois".

Le groupe s'est ensuite rendu à proximité mosquée d'East London, l'une des plus grandes de Grande-Bretagne, et, tout en fumant et buvant de la bière, ont déployé une banderole avec le mot "résistance".



L'action a été conçue pour être offensante pour les musulmans, mais elle a consterné les gens de tous les milieux.

Le Révérend Adrian Newman, évêque de Stepney, a déclaré: "L'Est de Londres est fière de son attitude généreuse pour la diversité, fondée sur la tolérance et le respect".

"Il n'y a pas de place pour des patrouilles d'autodéfense, chrétiennes, musulmanes ou de toute autre foi, dans les rues de Tower Hamlets".

Il a ajouté: "Notre communauté se développe par la célébration de nos différences, pas en les condamnant".

Un porte-parole de la mosquée d'East London a dit: "la patrouille ne représente pas les chrétiens, tout comme la patrouille musulmans de Al-Muhajiroun ne représente pas les musulmans.

"Les deux sont minuscules, des groupes extrêmes, indésirable dans notre communauté."

Les dirigeants politiques ont également exprimé le dégoût, tandis qu'un porte-parole de Scotland Yard a déclaré: "La police de Tower Hamlets est consciente qu'une vidéo sur internet montre leur activité récente.

"Nous allons travailler avec nos partenaires dans le maintien de la diversité des communautés de Tower Hamlets pour fournir un environnement sûr pour ceux qui vivent, travaillent et visitent l'arrondissement".

"Le Metropolitan Police Service prend ces incidents très au sérieux et toutes les activités qui peuvent augmenter les tensions dans la communauté seront surveillées".



Source : http://www.express.co.uk/news/uk/458...ving-out-booze