(...)

Ces attaques auraient eu lieu alors qu'il donnait des leçons de religion à la jeune fille (assez âgée pour être dans une école primaire), ainsi qu'à ses frères.



Suleman Maknojioa, 40ans , de Blackburn, dans le Lancashire, a dit avoir «serré» sa poitrine en plaçant sa main sous son foulard.

Elle a déclaré que les problèmes ont commencé quelques mois après avoir commencé des cours de Coran en arabe.


Elle a dit que les attouchements avaient eu lieu sur plusieurs mois, ça a commencé «progressivement», en commençant par les bras et la tête, puis les jambes, les pieds, la poitrine et les cuisses.


Son frère, qui a également témoigné, a raconté comment lui et son frère avait remarqué le toucher "inapproprié" sur sa soeur et le favoritisme à son égard.


La jeune fille a déclaré au tribunal que les attouchements avait généralement eu lieu quand elle priait, les genoux ou les jambes croisées lors de la lecture du Coran.

Elle a dit: "Il a mis sa main sous mon foulard, sur ma poitrine et la compressée."

"Il savait pas utiliser l'autre main, car il écrivait quelque chose ou il pointait sa main vers mes frères en leurs disant de prier mieux.

"Peu importe comment mes frères essayaient de prier, ce n'était pas assez bon. Il disait toujours que j'étais mieux, même si je ne l'étais pas.

"Mes frères m'ont demandé ce qu'il avait fait et je ne savais pas comment le décrire. Je leur ai dit qu'il m'avait touché."



Elle a pleuré quand elle a ajouté : "Ils m'ont dit de le dire à maman et papa - mais je ne voulais le dire à personne."

(...)
L'avocat de la défense a demandé : "Est-ce le toucher n'était pas fait pour la consoler ?"
(
Il est pas con du tout cet avocat...)

Le frère a dit : "Non, c'était inapproprié"

Le procès se poursuit..

Source : http://www.dailymail.co.uk/news/arti...ther-pray.html