Son crime : Elle a ouvert sa porte à deux hommes qui ne sont pas de sa famille. Ce doit être leur manière bien à eux de célébrer la journée de la femme.

RIYADH, Arabie saoudite, Mars 9 (UPI) - A 75 ans une saoudienne a été condamnée à recevoir 40 coups de fouet pour avoir laissé entrer deux hommes dans sa maison, rapportent les médias.

Le quotidien saoudien Al-Watan a dit que la vieille femme, Khamisa Mohammed Sawadi, a fait appel de sa sentence après avoir été accusée d’infractions à l’islam par la police religieuse, la Commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice, a indiqué CNN lundi.

Sawadi dit que les deux hommes dans sa maison étaient un homme qu’elle considère comme son fils parce qu’elle l’a nourri au sein quand il était bébé et un ami qui l’accompagnait alors qu’ils lui apportaient du pain.

“Les gens sont en colère parce que tout le monde sait qu’il s’agit d’une grand-mère,” dit Wajeha Huwaider, une militante des droits de la Femme saoudienne à CNN. “Quarante coups de fouet - comment pourra-t-elle supporter cette douleur? c’est injustifié.”

La chaîne Américaine a indiqué aussi que la police religieuse saoudienne a arrêté la semaine dernière, deux romanciers masculins, qui s’étaient approchés d’une femme écrivain, Halima Muzfar, pour lui demander un autographe à une foire du livre à Riyad.

Source : UPI

Traduction Bivouac-id.

Source : la sauvegarde de Bivouac-ID d'AS4B : arabie-saoudite-une-vieille-femme-de-75-ans-condamnee-a-40-coups-de-fouet.html