Avertissement


Pour la Nième fois, nous n'incitons pas au racisme, il y a des musulmans "blanc" comme Jean-Louis Denis, africains comme aux Kenya, ou orientaux comme Ben Laden.

Nous n'inventons rien, les articles sont sourcés, publications de la presse, du coran, ou des musulmans/imams eux-mêmes.

Vous ne verrez pas sur ce blog d'appel à brûler quoi que ce soit, ou agresser qui que ce soit.

L’islamophobie est l'arme des musulmans pour interdire toute critique de la religion musulmane.
Accueil » janvier 2014
Campagne contre les discriminations des femmes portant le foulard



La campagne « #HeadUp ! La dignité n'a pas de prix» est lancée.
Du 26 janvier au 8 mars, "Justice and Democracy" et "le M.E.E.T" en partenariat avec les "Muslim Rangers" ainsi que "L'Encre des Voilées" vont s'allier et lutter avec conviction contre les discriminations faites aux femmes portant le foulard.

L'objectif sera de créer un fonds destiné à mener des actions en justice. Cette campagne, qui durera plus d'un mois, sera rythmée par des activités très diversifiées menées par de nombreux bénévoles mobilisés aux quatre coins du pays. Elle sera également symbolisée par des châles vendus au prix minimum de 20€. L'ensemble des fonds récoltés iront à Justice and Democracy (J&D).

Pourquoi cette campagne ?

Depuis plusieurs années, un vent populiste attise les sentiments xénophobes et banalise les discriminations visant en particulier les citoyens de confession musulmane, les femmes portant un foulard étant les plus touchées. Ces discriminations sont souvent justifiées au nom d'un principe de laïcité/neutralité et d'un vivre ensemble dévoyés. Les victimes se sont longtemps tournées vers le Centre pour l'égalité des chances, administration publique, les syndicats et certaines associations. Mais, sur des questions comme la visibilité des convictions religieuses ou philosophiques, et plus particulièrement lorsque les victimes sont de confession musulmane, ces structures font malheureusement preuve d'une grande frilosité à s'attaquer ouvertement aux discriminations.

Quel est l'objectif de cette campagne ?

L'objectif est de constituer un fonds destiné à mener des actions juridiques contre les discriminations faites aux femmes qui portent le foulard. Il s'agit également de sensibiliser un maximum de personnes quant à l'injustice dont sont victimes ces femmes mais aussi de mieux comprendre ce problème qui ne cesse de s'amplifier. Des solutions sont possibles mais pour cela, il faut agir.

Comment va se dérouler la campagne ?

Pendant 6 semaines, de nombreux événements (rassemblements, conférences, événements flash mob, etc.) auront lieu en Belgique. Vous êtes tou-te-s invités à VOUS rallier à la cause et marquer votre soutien. Alors, soyez présents et mobilisez-vous !

Comment soutenir la campagne "#HeadUp !" ?

Des châles #HeadUp, symboles de la campagne, seront disponibles dans de nombreux points de vente (voir ci-dessus) que vous pouvez vous procurer au prix de 20€ minimum. Il sera votre outil indispensable pendant ces 6 semaines, achetez-le au plus vite ! Bien évidemment, tous vos dons supplémentaires pour faire de cette campagne un succès sont les bienvenus au numéro de compte BE 37 0003 2587 4328 (communication HeadUp). N'hésitez pas non plus à utiliser la bannière #HeadUp! sur votre profil et à la partager, c'est aussi soutenir l'action.

Il s'agit là d'un objectif commun que nous devons porter ensemble à bout de bras, d'une occasion extraordinaire pour prouver que la dignité n'a pas de prix et que nous avons tous droit sans exception à la justice. Soyons solidaires, rejoignez la vague d'espoir et ensemble in Sha Allah, nous y arriverons !

Cette action est menée en partenariat avec :

Le M.E.E.T (Mouvement pour l'Egalité et l'Emancipation de Tou.te.s).
https://www.facebook.com/pages/MEET-M...é-et-lEmancipation-de-Toutes/48584110477*2403

JUSTICE and DEMOCRACY une association activement engagée dans la lutte contre les discriminations et les atteintes aux droits humains.

L'Encre des Voilées

Les Muslim Rangers
https://www.facebook.com/MuslimRanger...


Voici la liste des points de vente :

Délice Coffee
49, Avenue Stalingrad
1000 Bruxelles

Boutique Chic & Jeune
151, Rue Du Brabant
1030 Schaerbeek

Librairie Iqra
18, Rue Wayez
1070 Anderlecht

Crep' & Cream
74, Rue de Fiennes
1070 Anderlecht

HNA Boutique
126, Chaussée de Gand
1080 Molenbeek

Boekhandel Iqra
131, Abdijstraat
2020 Antwerpen

L'ancien seal Benjamin Smith dit que Barrack Obama est un communiste, un traitre musulman et jette un coran par terre dans une convetion en Caroline du Sud - 19 janvier 2014

Navy SEAL Ben Smith Says Obama Is A Muslim & Drops Quran On Ground

L'imam de la mosquée de Pau (Pyrénées-Atlantiques, France) expulsé et condamné à 1000€ (avec sursis) pour avoir tagué sa propre mosquée - 18 janvier 2014

L'ancien imam de Pau et son avocat, Me Sagardoytho. (archive M. Zirnheld)


Les déboires de l'ancien imam de la mosquée de Pau, licencié pour avoir tagué le lieu de culte fin octobre, se poursuivent : de nationalité marocaine, Khalil, qui fêtera ses 47 ans le mois prochain (1), fait désormais l'objet d'une obligation de quitter le territoire français.

La préfecture a signé le 6 janvier dernier un arrêté "portant refus du renouvellement de sa carte de séjour".

Une décision qui est intervenue deux jours avant la comparution de l'imam en justice : sur reconnaissance de culpabilité, Khalil a été condamné le 8 janvier à 1000 € d'amende avec sursis pour les tags de la mosquée.

Pour comprendre la décision préfectorale, il faut rappeler que la carte de séjour temporaire accordée à l'imam - portant la mention "salarié" - lui avait été accordée en novembre 2009 parce qu'il était titulaire d'un contrat de travail avec l'association de la mosquée de Pau. Elle avait été renouvelée chaque année.

Mais le 10 décembre dernier, l'association Mosquée de Pau a écrit à la préfecture pour "faire état de la rupture de son contrat de travail à la suite des dégradations volontaires commises sur les murs de la mosquée".



Le représentant de l'État rappelle que "la carte de séjour temporaire peut être refusée à tout étranger dont la présence en France constitue une menace pour l'ordre public" et que ce titre "autorisant l'activité professionnelle" est délivré "à l'étranger titulaire d'un contrat de travail". Ce qui n'est donc plus le cas.

L'arrêté du 6 janvier précise aussi que "l'autorité administrative n'a pas méconnu l'intérêt supérieur des quatre enfants mineurs (sic)" de l'iman (nés en 1997, 2003, 2006 et 2008) et que son épouse est en situation régulière en France : "La présente mesure n'a pas pour objet de séparer les enfants de leurs parents, ni de les mettre dans l'impossibilité de poursuivre une scolarité normale hors de France, notamment en Espagne, où, officiellement, la famille résidait jusqu'en 2011".

Un délai d'un mois pour quitter la FranceLa préfecture a accordé un délai de départ volontaire de trente jours. Ensuite, l'imam "pourra être éloigné d'office à destination du pays dont il a la nationalité ou de tout pays dans lequel il établit être légalement admissible, notamment l'Espagne, où il dispose d'un titre de séjour portant la mention permanente".

Contacté hier soir, Me Thierry Sagardoytho, l'avocat de l'imam, a indiqué qu'il allait déposer un recours devant le tribunal administratif.

(1) Il est né le 6 février 1967 à Tanger.


Source :

larepubliquedespyrenees.fr - 14 novembre 2013

larepubliquedespyrenees.fr - 08 janvier 2014

larepubliquedespyrenees.fr - 18 janvier 2014

bfmtv.com


Pour rappel, ce n'est pas la première fois qu'un imam saccage/tague lui même sa mosquée



Des Européens sur la route du djihad - 23 janvier 2014








Ils sont jeunes, parfois mineurs et quittent la France, la Belgique ou l'Angleterre pour faire la guerre au nom d'Allah : le djihad. Pourquoi et comment partent-ils ? Enquête.

Trois femmes ont tenté de kidnapper et voler l'amante de leur soeur lesbienne - 25 janvier 2014



Ces images spectaculaires montrent trois frères et sœurs musulmans qui tentent de kidnapper et de voler l'amante de leur soeur lesbienne après avoir découvert leur relation.

Sarah Harrison a été traîné par les cheveux et à reçu à plusieurs reprises des coups de poing.

Ils l'ont également menacé avec un couteau et ont volé le sac à main de cette dame de 35 ans dans le but de connaître l'endroit où leur sœur séjournait.

Tamoor Ditta, 26 ans, a été emprisonné pendant six ans pour complot en vue de commettre des lésions corporelles, tentative de kidnapping, vol, possession d'une arme offensive et de coups et blessures.

Ghazala Ditta, 31 ans, a été condamné à cinq ans de prison, quatre mois pour complot en vue de commettre des lésions corporelles, tentative de kidnapping et vol qualifié.

Atfah Ditta, 32 ans, condamné à cinq ans 4 mois de prison pour complot en vue de commettre des lésions corporelles, tentative de kidnapping et vol qualifié.

Nighat Morris, 39 ans, a été emprisonné pendant cinq ans et quatre mois pour complot en vue de commettre des lésions corporelles, tentative de kidnapping et vol.

Tosif Ditta, 34 ans, a été condamné à trois ans et six mois pour complot en vue de commettre des lésions corporelles.

Nayyar Mehmood , 38 ans, condamné à trois ans et six mois d'emprisonnement pour association de malfaiteurs afin de commettre des lésions corporelles.



Three women tried to kidnap and rob their sister's lesbian lover


Voir sur le dailymail : dailymail.co.uk




Crime d'honneur dans le Connecticut, il verse de l'huile bouillante sur sa femme endormie - 22 janvier 2014



Dans le Connecticut, c'est d'habitude assez calme et maintenant, il y a un crime d'honneur. A 41 ans, la victime musulmane a subi "de graves brûlures à la partie supérieure du torse", son mari lui versa de l'huile de cuisson chaude sur le corps pendant qu'elle dormait.

Elle a quitté son mari et a obtenu la garde des enfants. Très croyante. Elle est en visite avec ses enfants dans sa maison. La charia dans le Connecticut. Les crimes d'honneur sont un impératif religieux dans l'IslamLes musulmans commettent 91% des crimes d'honneur dans le mondeLe rôle de la mosquée et la communauté musulmane d'un crime d' honneur.

Département de la police : l'homme verse de l'huile chaude sur la femme , " WFSB.com 15 Janvier 2014, un musulmane de 41ans a subi "de graves brûlures à la partie supérieure du torse" après que la police ait déclaré que son ex-mari lui ait versé de l'huile de cuisson chaude lorsqu'elle dormait.




Islamic Honor Violence in Connecticut - Muslim Pours Hot Oil on his Sleeping Wife

Selon la police, la femme et son mari de 51 ans, Mohammad Chaudhry , s'étaient séparés pendant l'année précédente. Toutefois, elle a décidé de dormir dans son appartement sur ​​Canton Street à West Haven mardi soir pour rendre visite à ses enfants. Elle dormait dans son lit avec un de ses enfants quand, vers 04h30, Chaudhry, qui est du Pakistan, entra dans la chambre de son ex-femme. La police a déclaré que Chaudhry a retiré l'enfant du lit après avoir mis de l'huile sur le feu pour la faire bouillir. Il verse ensuite trois à quatre tasses d'huile bouillante sur son ex-femme. Ses enfants ont dit à la police qu'ils ont entendu leur mère "hurler de douleur et se sont précipité à son secours. (...). Chaudhry a fui l'appartement après l'incident, mais a été arrêté par la police peu de temps après. (...). Il a déclaré à la police avoir versé de l'huile sur son ex-femme à cause du divorce. (...).


http://pamelageller.com/2014/01/islamic-honor-violence-connecticut-muslim-pours-hot-oil-sleeping-wife.html/#

Les rebelles syriens préparent des kamikazes pour attaquer l’Europe et les USA - 21 janvier 2014

Les organisations islamistes radicales qui combattent le régime de Bachar al-Assad en Syrie préparent des kamikazes pour perpétrer des attentats en Union européenne et aux Etats-Unis, selon un déserteur de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) associé à Al-Qaïda", écrit mardi le quotidien Kommersant.

Le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls tire également la sonnette d'alarme. D'après lui les "combattants du jihad" européens qui s’entraînent en Syrie représentent la plus grave menace à la sécurité. Les craintes de Valls sont confirmées par le témoignage d’un déserteur de l'EIIL qui a pu être interviewé par un journaliste de la revue britannique The Telegraph en Turquie. Ce Syrien d'Alep qui se fait appeler Mourad a combattu pendant deux ans au sein de l'EIIL et a déserté quand les leaders du mouvement lui ont ordonné d'engager les combats contre d'autres troupes d'opposition.

Mourad affirme que, dans les rangs de l'EIIL, il était en contact permanent avec de jeunes moujahids ressortissants du Royaume-Uni, de la France, des USA et d'autres pays occidentaux. D'après le déserteur, tous ces gens haïssent la société occidentale et comptent organiser des attentats retentissants à leur retour.

"Les moujahids britanniques, français et américains étaient fiers des attentats du 11 septembre 2001 aux USA et des explosions à Londres en juillet 2007, explique Mourad. Ils aimaient parler des endroits où ils organiseront leurs attentats. Chacun parlait de la cible choisie. Un Américain évoquait par exemple la Maison blanche."

Les chefs de l'EIIL n'ont pas utilisé trop activement les « moujahids occidentaux » dans leurs affrontements contre les troupes gouvernementales, préférant les préparer pour de futurs attentats en Europe et aux Etats-Unis. Comme l’affirme Mourad, tous les combattants de l’organisation se sont parfaitement familiarisés avec les techniques permettant de piéger les voitures ou pour se faire exploser des ceintures d’explosifs sur le corps.

Selon les services de renseignement britanniques, près de 500 citoyens du pays combattent aujourd'hui dans les rangs de l'opposition syrienne – principalement des personnes originaires des pays musulmans, mais on retrouve également des Britanniques convertis à l'islam.

Richard Walton, chef du service antiterroriste de Scotland Yard, avertit que selon certaines informations les islamistes britanniques auraient reçu pour mission d'organiser des attentats au Royaume-Uni après leur retour de Syrie.

Les autorités françaises expriment les mêmes craintes. Manuel Valls estime que les "jihadistes européens" combattant en Syrie sont la plus grave menace de ces prochaines années. Au moins 700 Français combattent aujourd’hui aux côtés de l'opposition syrienne.

Les informations sur la détermination des "guerriers du jihad" européens permettent de voir sous un autre angle les récents communiqués sur les contacts secrets des services de renseignement avec le gouvernement syrien. Cette information, officiellement confirmée par les autorités syriennes, a indigné les leaders de l'opposition qui accusent l'Occident de "comploter avec le dictateur".

Selon les experts, les pourparlers avec les représentants des structures de force syriennes portaient précisément sur la neutralisation des radicaux associés à Al-Qaïda qui préparent des attentats en Europe et aux Etats-Unis. Comparé à eux Bachar al-Assad est indéniablement un moindre mal. En tout cas, il ne prépare pas des kamikazes qui rêvent de faire exploser la Maison blanche à Washington ou l'abbaye de Westminster à Londres.


Source : http://fr.ria.ru/presse_russe/20140121/200271301.html

Un imam*, également leader d'un groupe de rebelles syrien* filmé en plein inceste avec sa petite fille

On savait déjà que la religion de paix et d’amour professait la pédophilie (le prophète marié à une petite fille de 8 ans, Aïcha), le viol (des mécréantes), la polygamie (pas plus de 4 musulmanes en même temps selon le coran), la décapitation (des infidèles, c’est-à-dire nous), le mariage consanguin permis dans l’islam qui mène directement à ... l’inceste, autre abomination à rajouter au palmarès de cette infâme religion de malheur.
Voici une vidéo tournée en Syrie où un imam a été surpris en train de violer sa petite fille. Il s’agit d’un des rebelles soutenus par Hollande un dénommé Mohammed Qasim selon la légende de la vidéo.

Extrait des échanges entre les mahométans :
- le caméraman : Félicitations Mohammed, tu es en train de baiser la fille de ta fille ?
- l’imam : Non, je ne la baise pas…
- le caméraman : oui bien sûr sauf que j’ai filmé et je vais te montrer…
- la jeune fille : s’il vous plait, pour l’amour de dieu…
- un autre homme : qu’est-ce que tu fais ici fils de p… tu ne la baisais pas ?
- le cameraman : qui est-il pour toi ? Regarde la caméra ! Qui est-il pour toi ?
- la jeune fille : c’est mon grand-père…
- l’imam : c’est la première fois de ma vie…
- le cameraman : combien de fois vous avez fait ça ?
- l’imam : je jure que c’est la première fois…

Source du texte : Révolte en Europe




Syrian Cleric, Leader of Rebels, caught having sex with his Granddaughter



*Informations à vérifier, si vous arrivez à reconnaître cet homme, n'hésitez pas à me confirmer son identité.

*Mise à jour de l'article le 26 janvier, l'imam serait Mohammed Qasim Al Nasooh imam dans la mosquée d'Idlib, qui devint plus tard commandant du bataillon Ahbab Al Sahaba.

Ce serait lui :


 

Arabie Saoudite ? Pakistan ? Irak ? Syrie ? Un pays musulman ? Non ... Les musulmans pakistanais souhaitent l'anniversaire du prophète dans Houston, aux Texas - 19 janvier 2014





Where is it_! Saudi Arabia_ Pakistan_ Iraq_ Syria_ A Muslim country_ Nope... Guess for your selves



Les musulmans pakistanais célébrent la naissance du prophète Mohammad à Houston, Texas.

Un irlandais converti à l'Islam décapite sa mère dans un crimes d'honneur : "il croyait fermement dans les valeurs morales du Coran" - 21 janvier 2014


Cet article nous dit deux fois qu'il a "mal interprété le Coran". Cependant cette "mauvaise interprétation" du Coran permettant les crimes d'honneur est très répandue, les musulmans commettent 91% des crimes d'honneur dans le monde. Un manuel de droit islamique certifié comme un guide fiable pour l'orthodoxie sunnite d'Al-Azhar, l'autorité la plus respectée de l'islam sunnite, affirme que des "représailles sont obligatoires contre quiconque tue un être humain intentionnellement et sans droit". Toutefois, il n'y a "pas de représailles» si c'est "un père ou une mère (ou leurs pères ou leurs mères) qui tuent leur progéniture, ou la progéniture de leurs descendants." ("Umdat al - Salik O1.1 - 2"). En d'autres termes , quelqu'un qui tue son enfant n'encourt pas de pénalité légale en vertu de la loi islamique.

L'Autorité palestinienne demande des excuses ou des peines avec sursis pour les crimes d'honneur. Les femmes irakiennes ont demandé des peines plus sévères pour les crimes d'honneur islamiques, qui s'en tirent avec peu de chose actuellement. En 2009, la Syrie a abandonné une loi limitant la durée des peines pour les crimes d'honneur, mais "la nouvelle loi dit qu'un homme peut encore bénéficier de circonstances atténuantes dans des crimes passionnel ou d'honneur" à condition qu'il purge une peine de prison d'au moins deux ans dans le cas d'un meurtre. "Et en 2003, le Parlement jordanien a voté contre une loie destinée à durcir les sanctions pour les crimes d'honneur. Al-Jazeera a rapporté que "les islamistes et les conservateurs ont dit que les lois violaient les traditions religieuses et détruiraient les familles et les valeurs."

C'est un tas de "mauvaise interprétation du Coran."

"Un Ami affirme que James Dunleavy a assassiné sa mère dans un «crimes d'honneur» parce qu'il avait honte de sa famille", Daily Record, le 20 Janvier ( Source : Pamela Geller ) :

MOHAMMED Razaq croit que Dunleavy a mal interprété le Coran et a décapité sa mère dans un crime d'honneur après qu'elle se soit séparée de son père.

EVIL James Dunleavy a décapité sa mère dans un «crime d'honneur », parce qu'il avait honte de sa famille, selon un ancien ami.

L'irlandais Dunleavy, un converti de 40 ans a été reconnu coupable du meurtre de sa mère de 66 ans, d'avoir découpé son corps et de l'avoir enterrer dans une tombe peu profonde.

Il a été condamné à être détenu dans l'hôpital d'Etat à Carstairs avant de connaître la sentence en avril.

Mohammed Razaq, s'est lié d'amitié avec lui, la aidé à s'installer en Ecosse et l'avoir aidé à se convertir à l'islam.

Razaq croit que le tueur a estimé que sa mère avait trahi sa famille en quittant son père et de partir vivre avec un autre homme. Il a dit : "C'est un événement tragique , je me sens vide."

"Je souhaite que ce ne soit jamais arrivé et je suis désolé que James ait réaliser un tel crime.

"Je pense que c'était un crime d'honneur, il essayait de protéger l'honneur de sa famille."

Une source a ajouté: "James était assez obsédé quand il est devenu religieux.

"Il a été élevé dans la religion catholique , mais a simplement décidé un jour de se convertir à l'islam.

"Il était très, très sérieux à ce sujet et se souciait beaucoup de choses sur l'islam. Sa foi était très importante pour lui et il priait cinq fois par jour.

"Je ne peux pas dire si il a tué sa mère parce qu'il est converti, mais il croyait fermement à la morale du Coran et était furieux que sa mère ait quitter son père pour quelqu'un d'autre.

"Il avait une position tranchée sur l'adultère."

Dunleavy avait nié le meurtre de sa mère à son domicile entre le 30 Avril et le 7 mai 2013.

Ses restes démembrés ont été découverts par un cycliste à proximité de la colline de Corstorphine le 6 Juin 2013.

Un jury de la Haute Cour à Edimbourg ) déclaré Dunleavy coupable (...).


Sources : http://www.jihadwatch.org/2014/01/ir...-of-the-quran/

Un bébé rejoint le Hezbollah - 18 janvier 2014





Why there will be no peace in the middle east for generations to come


Retranscription et traduction de la vidéo :

Intro : Hezbollah bébé - Né au Liban - Al-Manar (Liban) - 18 janvier 2014

13" => 16" : Mahdi nous a accueillis de façon spéciale.

17" => 20" : Il ne portait pas les vêtements habituellement réservés aux nouveau-nés.

20" => 25" : Le treillis militaire était le premier vêtement à toucher son petit corps.

26" => 29" : C'est un combattant de la résistance dès les premières heures de sa vie.

29" => 32" : Il n'y a rien de mieux pour lui que de devenir un soldat de l'Imam Mahdi.

33" => 36" : Ceci reflète la continuité de la résistance islamique,

36" => 38" : une génération après l'autre.

38" => 41" : Mahdi était le seul bébé né à l'hôpital de Rassoul Aatham aujourd'hui.

41" => 44" : Sa famille a reçu une dispense pour les factures d'hôpital,

44" => 47" : et leur bébé a reçu un collier en or,

47" => 50" : gravé au nom du prophète Mahomet.


Un bébé libanais "rejoint" le Hezbollah.

5ans... et jihadiste en Syrie, européen, méfiez-vous quand ils reviendront côtoyez nos enfants à l'école... - janvier 2014




Syria - Little Jihadist in Action With his Kalachnikov

L'entretien à la fin n'est pas très intéressant, le caméraman lui demande s'il fait partie de la FSA (forces armées syriennes), Al-Nusra avant ou "ISIS" (État islamique en Irak et au Levant (EIIL)). L'enfant lui a répondu qu'il est de l'"ISIS" ...

13 000 enfants de Gaza s’entrainent au jihad dans un camp du Hamas financé par l’Europe - 17 janvier 2014

Ceci est une photo prise dans un camp d’entraînement militaire islamiste de Gaza où un journaliste du New York Times a assisté à la formation d’enfants. Ce sont les prochaines générations de combattants contre une possible offensive contre Israël.

13 000 adolescents y sont entrainés. Le camp est financé par le Ministère de l’éducation, qui pour ceux qui sont intéressé de savoir où passe l’argent de leurs impôts, est en partie financé par l’Union européenne et par la France.

L’entrainement consiste à manier les armes – des AK47, ramper sous des fils de fer barbelés, sauter au dessus de pneus en flamme « afin de savoir comment vaincre l’armée israélienne » dit un « étudiant » de 15 ans.







« Nous recherchons les étudiants qui deviendront de futurs combattants, et les futurs leaders qui défendront leur cause et pourront apprécier les bienfaits de la « résistance », explique le commandant en chef du camp Abu Mahmoud.














« Les étudiants ne cachent pas leur excitation à l’idée de combattre « l’ennemi sioniste », explique Muhamad Ghanem, 15 ans, l’arme à la main. « Quand j’aurai terminé mon entrainement, je saurais comment vaincre l’armée israélienne. Même s’ils n’envahissent plus Gaza, je serai prêt à me rendre près de la frontière et les combattre ».

Osama Shehada, également 15 ans, explique que ce qui l’intéresse, c’est construire des bombes pour les utiliser contre des cibles israéliennes. Il explique qu’il s’est inscrit au programme d’entrainement pour « se professionnaliser » et pour comprendre comment Israël utilise des agents palestiniens. « L’occupation israélienne n’arrête pas de recruter es espions. Pour nous, les espions sont plus dangereux que l’aviation israélienne, » ajoute Shehada.









L’entrainement, qui s’est terminé mardi dernier, a été entièrement financé par le Ministère de l’éducation du Hamas. Ismail Haniyeh, le premier ministre de Gaza, assistait à la cérémonie de remise des diplômes, et il a fait un discours d’encouragement pour continuer la « résistance ». « Votre génération va achever la libération et l’indépendance de la Palestine, » a déclaré Haniyeh, qui a suggéré que les filles pourraient également prendre part au programme.




En novembre 2013, le New York Times dévoilait que le Hamas n’utilise plus le matériel de l’Autorité palestinienne et avait commencé à intégrer sa propre propagande dans le système éducatif. Entre autres détails, les accords d’Oslo ne sont pas mentionnés, la Palestine va de la Jordanie à la Méditerranée, et il y a un chapitre entier concernant l’opération Pilier de Défense qui explique : « Une tentative d’attaque contre la Knesset a poussé les sionistes à supplier pour un cessez le feu. »

Le premier qui soutiendra que le Hamas ne s’occupe pas d’éduquer la jeunesse palestinienne est d’une mauvaise foi évidente.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : http://t.co/pFtVPMcVA4

2 cartes montrant la situation en Syrie au 18 janvier 2014 (17 mars 1435)


First one made by iSiS faction fans & second by fSA & IF Groupies.



"C'est le devoir de tout bon musulman de combattre les ennemis de l'Islam", citation de Mohammed Bouyeri



Mohammed Bouyeri est un néerlandais d'origine marocaine qui a assassiné le cinéaste Theo van Gogh le 2 novembre 2004.

Lors de l'assassinat de Theo van Gogh, Mohammed Bouyeri lui a tiré dessus huit fois, l'a égorgé en le décapitant presque, et lui a planté deux couteaux dans la poitrine. Il fut arrêté sur place peu après. Sur le manche de l'un des couteaux était accroché un texte menaçant adressé à la députée Ayaan Hirsi Ali qui, selon Mohammed Bouyeri, provoquait l'Islam en particulier par les images du film Submission.

Au cours de son procès, il a déclaré qu'il recommencerait s'il avait la chance d'être libéré un jour, expliquant que le Coran indiquait que c'était le devoir de tout bon musulman de combattre les ennemis de l'Islam.

Le mardi 26 juillet 2005, Mohammed Bouyeri a été condamné par le tribunal d'Amsterdam à la prison à vie, peine rarement prononcée et appliquée à la lettre aux Pays-Bas.


Source : Wikipédia




Théo Van Gogh + Submission (VOSTFR), le court métrage dénonçant la soumission des femmes dans l'islam - 19 janvier 2014




   




Theo Van Gogh (né 23 juillet 1957 à La Haye et mort le 2 novembre 2004 à Amsterdam) est un réalisateur néerlandais. Il est mort assassiné à Amsterdam par un islamiste. Sa mort a provoqué une émotion considérable aux Pays-Bas et un questionnement sur la politique d'immigration menée par les autorités.

Vers la fin de sa vie, ses provocations s'attaquent principalement à l'islam et aux musulmans qu'il surnomme des « baiseurs de chèvre ». En 2004, il réalise, en collaboration avec Ayaan Hirsi Ali, sur la base d'un scénario de celle-ci, Submission, un court métrage dénonçant la soumission des femmes dans l'islam. Ce film leur a valu de nombreuses menaces de mort pour avoir montré une femme nue et sur laquelle des phrases du Coran étaient imprimées.

Le 2 novembre 2004, Mohammed Bouyeri, un néerlandais musulman d'origine marocaine, blesse Van Gogh avec une arme à feu dans un lieu public, puis l'achève en tirant de nouveau. Huit balles auront atteint le réalisateur. Le jeune homme l'égorge, le décapitant presque. Puis, il lui plante deux couteaux dans la poitrine dont l'un porte sur la garde une lettre adressée à Ayaan Hirsi Ali.

Source du texte : fr.wikipedia.org


 



Submission - le court métrage de Theo van Gogh










La grande soirée du rire du 18 janvier 2014 - Le journal de l'émir-journée de France-Qatar - Régis Mailhot

Pour la télévision iranienne, les musulmans risquent un génocide en Centrafrique victime "de militaires chrétiens" - 17 janvier 2014

Muslims in the Central African Republic are butchered by Christians


Pourtant, même nos médias habituellement très enclins à victimiser une certaine communauté, n'a pas été jusque là...

Halifax, au Canada, nouvel accommodement raisonnable, les musulmans veulent que les hommes et les femmes soient séparés dans la classe d'Aïkido - 15 janvier 2014


Halifax Muslim wants segregation from female martial arts students


Quand un musulman s'est inscrit dans la classe d'arts martiaux de Sonja Power, l'adolescente d'Halifax n'avait aucune idée que son passe-temps depuis neuf ans était sur ​​le point de se politiser .
Sonja Power, 15 ans à l'époque, qui était étudiante à la East Coast Yoshinkan Aikido depuis qu'elle a six ans, a été consterné de découvrir que le nouvel étudiant a insisté sur la séparation totale des femmes pour motifs religieux et l'a été encore plus quand son professeur a accepté sa demande.

L'enseignant "mettrait toutes les femmes d'un côté et  un côté pour le musulman, afin qu'il n'y ait pas de problèmes", elle a maintenant 17ans, a déclaré au National Post, "le musulman serre la main de tous les  hommes dans le dojo, mais il ne s'approche pas et ne regarde pas les femmes ... il nous ignore".

Quand, avec sa mère, elle a discuté avec le professeur de leurs préoccupations au sujet de cet arrangement, on leur a dit de "si habituer", a déclaré sa mère au journal.

"Je me sentais comme un citoyen de deuxième classe, que j'étais tellement dégoûtante et indigne que cet homme ne veut même pas à interagir avec moi ", déclaration faites à l'Agence QMI.

Son malaise s'est intensifié lorsque l'homme a commencé à distribuer des exemplaires d'un tract islamique qui a suggéré que " les femmes qui portent des vêtements qui les mettent en valeur, devraient être frappée avec une ceinture par leur époux pour «faute morale», a noté Kelly McParland dans un colonne pour le Post.

Mais sur Twitter , un lecteur doute des motivations de la famille :

 



Traduction du tweet :

Nous devons enquêter Sonja Power, la fille responsable de la controverse de dojo, avec sa mère. Sont-ils des militants anti-musulmans?
Autrement dit, c'est la mère et la famille qui sont encore accusées...




Traduction du tweet :

La classe d'arts martiaux d'Halifax séparent les hommes des femmes pour faire plaisir aux musulmans. (...)

David Menzies s'est interrogé sur les droits religieux, notant que l'Aikdo n'est pas une activité pour laquelle les musulmans sont tenus de participer.

"Le chien remue la queue, la queue ne remue pas le chien», dit-il. 



Source : http://www.huffingtonpost.ca/2014/01/16/sonja-power-halifax_n_4613138.html

Les rebelles syriens fabriquent et consomment des pilules de Captagon (drogue) afin de rester éveillé - 18 janvier 2014



Après près de trois ans d'un conflit sanglant, la Syrie est en train de devenir un centre de production de drogue. Avec une activité économique pratiquement inexistante, associée à la prolifération des groupes armés, l'entreprise est en train de mûrir rapidement. Un stimulant interdit connu sous le nom de Captagon est maintenant produit en Syrie en énormes quantités. Rapporte Maria Finoshina de RT.

Source : youtube.com


Lire sur France 24 : france24.com

En août 2013 les autorités syriennes avaient  annoncés avoir saisies 13 camions plein de pilules : http://www.dailystar.com.lb/News/Lebanon-News/2013/Aug-24/228541-police-seize-trucks-full-of-captagon-headed-to-syria.ashx





Captagon : Le Captagon est le nom d'un médicament de la classe des psychostimulants (il s'agit dechlorhydrate de Fenetylline ). Il est prescrit aux patients souffrant de narcolepsie
(somnolences irrépressibles au cours de la journée), de troubles de l'attention avec
hyperactivité, ou d'asthénie psychique (état de fatigue chronique).
Inventée en 1963, cette substance est un stimulant semblable à l'amphétamine.
Ce produit figure sur la liste de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits
de Santé (AFSSAPS) qui le classe en effet comme produit stupéfiant.
Son usage est à priori strictement réservé au milieu hospitalier.





Jamal Maarouf, leader de la brigade des martyrs syriens, admet avoir tué 1100 soldats et en avoir blessé 1650 jusqu'ici - 14 janvier 2014

Jamal Maarouf, admitting 1100 killed +1650 injured fighters sofar-14-01-2014



Le musulman ne savait pas que les sacs plastique du LIDL était payant, vive engueulade avec la caissière... - 17 janvier 2014

(...)

Les témoins, qui ont vu le drame se dérouler, ont dit que l'homme a eu une altercation avec la caissière devant d'autres clients, car il ne savait pas que les sacs dans le supermarché étaient payant.


La vidéo a été prise dans un magasin de Balsall Heath, dans Birmingham, toute la conversation n'est pas audible, mais à la fin de la vidéo, on peut entendre la caissière crier : Partez, vous êtes musulman, crever.



On entend l'homme protester, en disant : "Vous êtes dans un mauvais jour et vous vous en prenez à moi" - La caissière répond : " C'était une bonne journée jusqu'à ce que j'ai vu votre p****n de visage. (f***ing face).



Contenu de la vidéo :
AnglaisFrançais
CASHIER: 'Arrogant, arrogant, that's what he is. He's wasting time?'


MAN: 'I am wasting time?'


CASHIER: '£16.70. No, I am right. You don’t judge me and my personal life. You understand? You’re a customer. Just go, just go, just go. Listen, Mohammed. It’s arrogant. Ten years in this place.'


MAN: 'And you messed up one customer.'


CASHIER: 'Who are you? Who are you? Who are you to judge me?'


MAN: 'I judge you - the way you behave, that's why I judge you.'


CASHIER: 'How dare you judge me and my personal life. Who the f*** is he?'


MAN: 'See, she's having a bad day. Are you having a bad day?'


CASHIER: 'Are you Muslim? Are you Muslim? You're not a good Muslim. You're not a good Muslim.'


MAN: 'You're having a bad day and you're just taking it out on me.'


CASHIER: 'No, how dare you? He’s not bothering me. I’ve been here 10 years. I was having a good day until I saw your f***ing face. Go. Go. Go on, you Muslim, die. Arrogant man. Arrogant Muslim man.'
La caissière : "Arrogant, Arrogant, c'est ce qu'il est. Il a du temps à perdre ?"


L'homme : "Je fais perdre du temps ?"


La caissière : "£ 16,70. Non, je suis juste. Vous n'avez pas à me juger. Vous comprenez ? Vous êtes un client. Partez, allez, allez. Écoutez, Mohammed. Cela fait 10 ans que je suis à cette place".


L'homme : "Et vous ratez un client"


La caissière : "Qui êtes-vous? Qui êtes-vous? Qui êtes-vous pour me juger ?"


L'homme : "Je vous juge - la façon dont vous vous comportez, c'est pourquoi je vous juge. "


La caissière : "Comment osez-vous me juger. Qui êtes-vous p****n ?


L'homme : "Elle a une mauvaise journée. Est-ce que vous passer une mauvaise journée ?"


La caissière : "'Êtes-vous musulman? Êtes-vous musulman ? Vous n'êtes pas un bon musulman. Vous n'êtes pas un bon musulman."


L'homme : "Vous êtes dans un mauvais jour et vous vous en prenez à moi"


La caissière : "Non, comment osez-vous ? Cela ne m'embête pas. Je suis ici depuis 10 ans. J'ai eu une bonne journée jusqu'à ce que j'ai vu votre p****n de visage. Allez. Allez. Allez, vous êtes musulman, crever. Mec arrogant. Musulman arrogant ».







Source : http://www.dailymail.co.uk/news/arti...-customer.html

Un professeur de religion islamique a mis sa main sous le voile d'une écolière et a commit des attouchements quand elle priait - 16 janvier 2014





(...)

Ces attaques auraient eu lieu alors qu'il donnait des leçons de religion à la jeune fille (assez âgée pour être dans une école primaire), ainsi qu'à ses frères.



Suleman Maknojioa, 40ans , de Blackburn, dans le Lancashire, a dit avoir «serré» sa poitrine en plaçant sa main sous son foulard.

Elle a déclaré que les problèmes ont commencé quelques mois après avoir commencé des cours de Coran en arabe.


Elle a dit que les attouchements avaient eu lieu sur plusieurs mois, ça a commencé «progressivement», en commençant par les bras et la tête, puis les jambes, les pieds, la poitrine et les cuisses.


Son frère, qui a également témoigné, a raconté comment lui et son frère avait remarqué le toucher "inapproprié" sur sa soeur et le favoritisme à son égard.


La jeune fille a déclaré au tribunal que les attouchements avait généralement eu lieu quand elle priait, les genoux ou les jambes croisées lors de la lecture du Coran.

Elle a dit: "Il a mis sa main sous mon foulard, sur ma poitrine et la compressée."

"Il savait pas utiliser l'autre main, car il écrivait quelque chose ou il pointait sa main vers mes frères en leurs disant de prier mieux.

"Peu importe comment mes frères essayaient de prier, ce n'était pas assez bon. Il disait toujours que j'étais mieux, même si je ne l'étais pas.

"Mes frères m'ont demandé ce qu'il avait fait et je ne savais pas comment le décrire. Je leur ai dit qu'il m'avait touché."



Elle a pleuré quand elle a ajouté : "Ils m'ont dit de le dire à maman et papa - mais je ne voulais le dire à personne."

(...)
L'avocat de la défense a demandé : "Est-ce le toucher n'était pas fait pour la consoler ?"
(
Il est pas con du tout cet avocat...)

Le frère a dit : "Non, c'était inapproprié"

Le procès se poursuit..

Source : http://www.dailymail.co.uk/news/arti...ther-pray.html

Un mufti de Malaisie interdit 40 mots aux non-musulmans - 11 janvier 2014




Le porte-parole ministère de du mufti dit avoir interdit l'utilisation de ces mots aux non-musulmans sous aucune forme quelconque, version, traduction dans une autre langue ou pour une utilisation dans une publicité peu importe le support, y compris l'impression, par courrier électronique, etc, qui pourrait insulter le caractère sacré de l'islam.

Les mots sont "Allah", "Firman Allah", "Ulema (Ouléma)", "Hadith", "Ibadah", "Kaabah", "Qadhi", "Illahi", "Wahyu", "Mubaligh", "Syariah (la charia)", "Qiblat", "Haji", "mufti", "Rasul", "Iman", "Dakwah", "Wali", "Fatwa", "Imam", "Nabi", "Cheikh", "Khutbah (sermon)", "Tabligh "," akhirat "," Azan "," Al Coran (le coran) "," As Sunna (la Sunna) "," Auliya "," Karama "," Syahadah "," Baitullah "," Musolla "," Zakat Fitrah "," Hajja ", "Taqwa (Taqiya)" et "Soleh".


Source : http://www.nst.com.my/nation/general/penang-mufti-outlaws-40-words-to-non-muslims-1.459685

Reportage de Russia Today, tourné à Londres, la charia n'est pas compatible avec les valeurs occidentales - 04 août 2011

La charia à la conquête de Londres


Sharia Law is not compatible with Western Values


Plus d'infos sur RussiaToday

Des musulmans attaquent un groupe anti-islam et détruit leur caméra - 12 janvier 2014


Nouvel journée, nouveau problème avec des musulmans... Cette fois, ils attaquent Michael Stürzenberger un pro-israélien et militant anti-islam. Et nous savons que les musulmans, ne peuvent pas lutter un contre un, ils ont besoin d'être au moins 5 contre 1...

Dans cette vidéo vous pouvez voir comment sont les musulmans. Ils crachent, crient et agissent comme des sauvages.



Moslems in München-Neuperlach zerstören Wahlplakate der FREIHEIT


Avec les insultes habituelles, un prétendu "C'est notre quartier", "Espèce de salauds! Vous êtes des cafards! Vous ne valez rien!", "un musulman vaut 100infidèles"
(Par Michael Stürzenberger)



Plus d'infos sur : pi-news