Un mari condamné à 20 coups de fouet pour avoir accusé sa femme de ne pas être vierge.

Il a accusé sa femme d'avoir menti sur sa virginité lors d'une fête avec son père et des anciens du quartier, selon un site d'actualité saoudien.

La femme humiliée l'a traîné en justice pour laver son honneur selon Al-Sharq Online.

Un criminel est battu avant d'être décapité à Jeddah en Arabie Saoudite (Photo d'archives)


Un juge a ordonné la flagellation publique de l'homme yéménite.

(...)

Il a indiqué que le contrat de mariage stipulait qu'elle soit vierge au moment de leur mariage.

(...)

Source et complément d'infos : dailymail.co.uk