Moussa Sidimé, lors de son passage au Palais de justice de Longueuil, en 2011.

L’affaire date de 2010. Le mahométan n’a pas été condamné et laissé en liberté. Il devrait être rejugé en février 2014.

Source : HebdosRegionaux.ca.