Lorsqu’elle avait 16 ans, Fozila Nessa a vécu l’horreur : elle a été attaquée à l’acide.

Dans son village du Bangladesh, deux de ses voisins lui faisaient des avances. Fozila les a toujours refusées.

Pour se venger, ils lui ont versé de l’acide sulfurique sur le visage. C’est en 2002 que l’affaire a été portée en justice.

Des années après, la Cour de Dhaka a prononcé une peine de 7 ans d’emprisonnement à l’égard des deux hommes.

Aidée par l’ONG « Acid Survivors », récompensée par le Prix des Droits de l’homme de la République Française samedi 10 décembre 2011, Fozila a subi plusieurs opérations.

Nous l’avons rencontrée à Paris. Elle est revenue pour nous sur son calvaire.






FOZILA NESSA, 28 ANS, BRÛLÉE À L’ACIDE AU BANGLADESH - 29-12-2013