Selon l’organisation mondiale de la santé des Nations Unies, 1 musulman somalien sur 3 est atteint de maladie mentale, un des taux les plus élevés au monde. Encore une autre tare produite par la structure clanique arabo-musulmane autorisant le mariage consanguin.