Joëlle Milquet en photo avec un prédicateur d'Al-Qaida - 29 novembre 2013











Une photo de Joëlle Milquet avec un prédicateur salafiste lié à Al-Qaida provoque actuellement un tollé. Tout sourire, la ministre de l'Intérieur y pose à côté d'Iliass Azaouaj, un imam bruxellois qui avait appelé au djihad en Syrie il y a une quinzaine de jours.

"Hasard innocent"
Le cliché fait plutôt mauvais genre pour la plus haute représentante de l'anti-terrorisme en Belgique. Pour sa défense, la ministre cdH dit ne pas connaître l'identité de l'homme au moment où la photo a été prise et parle d'un "hasard innocent".

Sa porte-parole évoque même un "complot politique". "Ne serait-il pas plus utile d'enquêter sur la personne qui fait circuler cette photo pour mettre la ministre en mauvaise posture?", s'interroge-t-elle dans Het Laatste Nieuws. 

Une bourde de la part de Milquet?
"Vous vous demandez encore qui soutient les terroristes?", peut-on lire sur le site anglophone de Syria News. "La ministre belge Joëlle Milquet".

Cette publicité plus que regrettable risque de ne pas faire rire les services belges de l'anti-terrorisme. Une question se pose toutefois: en tant que chef des services de sécurité de notre pays, Joëlle Milquet n'aurait-elle pas dû savoir que l'individu à ses côtés n'était pas un enfant de choeur? Azaouaj est connu pour être l'une des figures emblématiques du salafisme et du radicalisme musulman en Belgique depuis plusieurs années. Quelque chose nous dit que pareille mésaventure ne serait pas arrivée à Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur en France...