Fête de l’Aïd : égorger des moutons, un entrainement pour décapiter les français mécréants ? - 04 octobre 2013



La fête de l’Aïd se déroulera le 15 octobre en France, nouvelle terre d’islam en cours de conquête. Des dizaines de milliers de moutons vont être égorgés à vif, sans étourdissement préalable, dans un bain de sang et sous le regard jouissif des adeptes de mahomet : hommes, femmes et enfants confondus.

L’origine de l’Aïd est décrite dans le Coran : Ibrahim, envoyé de Dieu, obéissant à un commandement divin, s'apprêtait à sacrifier son fils unique Ismaël, lorsque l'archange Gabriel remplaça Ismaël par un mouton. En souvenir de cette soumission d'Ibrahim à son Dieu, les musulmans sacrifient un animal vivant en lui ouvrant la gorge.

Cet acte barbare sur les animaux est un excellent exercice pour se préparer à décapiter les mécréants (les non musulmans). Décapitation justifiée par ailleurs dans 2 sourates du Coran :

          - Affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Donc frappez-les au-dessus des cous (décapitez-les). Cela, parce qu’ils ont désobéi à Allah et à Son messager (Sourate 8,12-13).

          - Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru, frappez-en les cous (décapitez-les) (Sourate 47,4).

1400 ans plus tard, les sourates sont toujours appliquées par les fous d’Allah. Preuve en est dans les nombreuses décapitations des soldats syriens de l’armée régulière prisonniers des islamistes dont les vidéos circulent sur le net.




A la vitesse où s’islamise notre malheureux pays alimentée par l’immigration de masse arabo-musulmane, viendra un jour où nous serons minoritaire. Nous pourrions alors bien être les prochains sur la liste des mécréants à décapiter, les musulmans auront eu le temps de s’exercer sur les pauvres moutons de l’Aïd…

Ames sensibles s’abstenir : images insoutenables (pour sortir cliquez ici)




Source : Révolte en Europe