Au Qatar, les musulmans construisent les stades de la coupe du monde de football de 2022 avec des travailleurs-esclaves - 17 octobre 2013




Voici un reportage du média anglais TheGuardian sur le traitement des immigrés travailleurs-esclaves chargés de construire les stades de la coupe du monde de football de 2022 au Qatar : hébergements sordides dans des sortes de prisons sans hygiène, salaires de misères ou non payés, rétention de passeport par des employeurs impitoyables.



La souffrance de ces hommes et de leur famille venus d’Inde ou du Népal est immense et terrible. Pour eux, le Qatar est un piège mortel dont ils ne pensent qu’à s’échapper.

Ces hommes ne savent pas que ce piège est tendu par les maîtres arabo-musulmans locaux gavés aux pétro ou gazo dollars et qui appliquent religieusement ce que le Coran n'interdit pas : l'esclavage (voir le reportage de la 2eme vidéo datant de 1964 en partie tourné au Qatar).

Bien sûr, en France, nos bonnes âmes socialistes se gardent bien de dénoncer ce scandale pour ne surtout pas froisser leurs nouveaux électeurs. Sans parler du silence total des médias aux ordres prêts à dénoncer l’islamophobie (peur de l’islam) des français de souche à la moindre occasion.



Quand les arabo-musulmans se livraient à l'esclavage des Africains (1964).




Autre reportage de la chaîne russe RT sur le témoignage de 2 journalistes allemands arrêtés parce qu’ils ont filmé les conditions de travail esclavagistes des immigrants au Qatar et les dizaines de morts en résultant.




Source : Révolte en Europe