Un leader djihadiste appréhendé à Vilvorde - 26 septembre 2013



Ismail Abdelatif Al Lal, un leader djihadiste opérant pour le compte d'une cellule basée à Ceuta en Espagne, a été appréhendé jeudi vers 8h00 à Vilvorde par la police fédérale. L'homme qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen émis par les autorités espagnoles pour appartenance à une organisation terroriste, a été présenté au juge d'instruction, a indiqué le parquet fédéral. Une demande d'extradition a été émise à son égard.

"Le chef d'un réseau jihadiste a été arrêté à Vilvorde" en 360P (MP4) - 360P (FLV) - YouTube - RuTube - RTL.be



Al Lal était recherché pour être le dirigeant et l'argentier de la "dangereuse cellule djihadiste" démantelée à Ceuta, l'enclave espagnole située au nord de l'Afrique, a indiqué le ministère espagnol de l'Intérieur. La cellule se chargeait d'envoyer des combattants dans les rangs d'Al Qaïda en Syrie. Le parquet fédéral précise de son côté qu'aucun dossier n'a été ouvert à l'encontre de l'individu en Belgique.

L'interpellation de jeudi intervient dans le cadre du démantèlement de cette cellule dont neuf membres ont déjà été arrêtés par la police et la garde civile espagnoles au cours de deux opérations menées à Ceuta, l'une le 21 juin et l'autre le 16 septembre.

Selon le ministère espagnol de l'Intérieur, Ismail Abdelatif Al Lal recrutait des djihadistes espagnols et marocains pour les envoyer en Syrie. Il serait ainsi impliqué dans la préparation logistique des voyages de ces candidats jusqu'à la frontière turco-syrienne, ultime étape avant l'intégration complète du djihadiste dans les rangs des forces terroristes actives en Syrie. Les autorités judiciaires estiment que c'est lui qui a réussi à convaincre les premiers résidents de Ceuta à se rendre au combat en Syrie. Trois d'entre eux avaient perdu la vie en juin 2012.

Outre sa mission d'appui logistique, le suspect a également joué un rôle de référence dans le milieu radical islamiste de Ceuta.

Le ministère espagnol de l'Intérieur a souligné la collaboration étroite "à tout moment" dans l'opération de jeudi des autorités belges.

L'organisation démantelée à Ceuta était établie en Espagne mais disposait de ramifications internationales au Maroc, en Turquie, en Syrie ainsi qu'en Belgique.

Source : 7sur7