L'imam Hilali a déjà prêché que les femmes non voilées sont de la viande à violer

Un imam défonce une porte, puis blâme les vandales


Le cheik le plus controversé d’Australie, Taj Din al-Hilali, a été capté sur bande vidéo donnant des coups de pied dans une porte de sa propre mosquée avant d'appeler la police pour signaler un acte de vandalisme. L’imam en chef de la mosquée Lakemba, qui a provoqué l'indignation en 2006 en comparant les femmes légèrement vêtues à de la viande, apparaît sur une cassette vidéo de sécurité de CCTV ouvrant la porte à coups de pied quelques minutes seulement avant de signaler l'incident. Hier soir, l’émission Current Affairsur The Nine Network, a diffusé la cassette vidéo du 9 mars montrant l'incident, que cheikh Hilali a initialement nié. « La caméra est truquée. La caméra est truquée », a-t-il dit à l'ACA. Mais dans une lettre adressée par les avocats du Cheikh Hilali à ACA hier, il avoue avoir donné des coups de pied sur la porte, disant que la porte avait déjà été endommagée avant qu’il ne l’enfonce....




Télécharger "Sheik Hilaly Caught vandalizing his own Mosque" en SD 240p (MP4)