Insolite - Un musulman rejoint la Ligue de Défense Anglaise (EDL) - février 2011



La Ligue de Défense anglaise a été traitée de tous les noms par l’ensemble des medias qui, manifestation après manifestation, se sont évertués à présenter l’EDL comme une poignée de hooligans racistes et violents. Depuis leurs premiers rassemblements (ici), j’ai défendu l’EDL (malgré la présence de hooligans beuglards toujours pris en gros plan sur les photos dans la presse), parce qu’en faisant mes propres recherches sur le groupe, j’ai compris qu’il s’agissait en réalité d’un mouvement patriote, hétérogène et désordonné, où l’on retrouve toutes les sortes d’Anglais possible, à l’exception forcément des musulmans.

Et bien cette exception est maintenant caduque puisque la BBC a repéré un musulman qui défile pour l’EDL. Accueilli chaleureusement et fraternellement par les autres manifestants, il a rejoint la Ligue pour dénoncer les extrémistes musulmans qui attaquent son pays, l’Angleterre. Il n’est guère pratiquant, mais persiste à croire que l’islam est une “religion de paix”. Après tout, c’est son droit, libre à lui d’avoir ses illusions du moment qu’il dénonce le comportement inadmissible de ses coreligionnaires, et je le crois sincère puisqu’il semble méconnaître totalement sa “religion”.

Vidéo 1



BBC - Abdul Salaam soutient l’EDL, même s’il dit qu’il est musulman. Abdul Salaam n’est pas tout à fait le genre de personne que la Ligue de défense Anglaise avait prévu de recruter, mais il était là, avec volonté de se tenir au milieu d’une foule et scander “Terroristes musulmans hors de chez nous”.

Nous avons trouvé Abdul cet habitant de Glasgow, à la manifestation qui se tenait à Luton, Place St George - et il a expliqué pourquoi lui, un adepte de l’islam, se tenait coude à coude avec une organisation accusée d’islamophobie.

“Ils défendent l’Angleterre, défendent la Grande-Bretagne, et je suis britannique, alors pourquoi ne pourrais-je pas soutenir aussi mon pays?” a-t-il dit.

“Avez-vous vu quelqu’un être raciste envers moi ? Ils m’ont applaudi. Pourquoi d’autres musulmans ne sont pas là ? Cette manifestation n’a rien à voir avec la couleur ou la religion. Ce sont des gens qui ont vu leur pays sous les bombes et ils sont en colère. Ce sont des patriotes anglais, des Anglais au sang chaud. “

M. Salam a ajouté qu’il n’était pas particulièrement assidu aux prières cinq fois par jour - et qu’il n’est probablement pas allé à la mosquée, autant qu’il le devrait. Mais il a insisté sur le fait qu’il était un vrai musulman qui croit profondément en sa foi - et qu’il est de son devoir de parler aux côtés de l’EDL.

“Je suis ici pour soutenir la Grande-Bretagne et défendre l’Islam”, dit-il. “Il y a des gens qui, au nom de l’islam, font sauter des trains. Ils ne sont pas musulmans, ils sont hypocrites. Quand les gens traînent l’islam dans la boue, c’est mon devoir de parler en tant que musulman.”

Source : BBC extrait traduit par Bivouac-id.


"Oui, le multiculturalisme est un échec" - vidéo 1 - février 2011




bivouac-id