Un responsable du CFCM tabasse une équipe de journaliste de canal + - 2004




Quand je dénonce l’islamisme, on m’accuse de détester les arabes. Mais quand je dénonce le communisme, ces idiots ne disent pas que je déteste les russes ! Vous savez pourquoi ? Parce que la police de la pensée a décidé qu’il y a un racisme autorisé et un racisme interdit. On a le droit de détester les américains parce qu’ils sont gros et qu’ils mangent des Mc Do, mais on n’a pas le droit de détester les arabes, parce que c’est raciste. C’est rigolo, je ne déteste ni les américains ni les arabes.

Une équipe de journalistes de Canal+ imprudents s’était risquée en terrain islamiste pour faire un reportage sur une école coranique. C’était en 2004, et en 2011, rien n’a changé.

La démarche était risquée, et ils auraient certainement pris leurs précautions si l’enlèvement des deux journalistes de FR3, Ghesquière et Taponier capturés en Afghanistan, s’était produit avant cette agression.

L’un d’entre eux fut grièvement blessé, les autres légèrement, mais choqués. Sacrifice inutile, la chaîne ne publia jamais le reportage – trop proche de la réalité.

Nous le publions sur Dreuz.info, parce que l’agression se passe en France, et non en Afghanistan ou en Egypte.

Nous le publions, bien qu’il ne soit pas très nouveau, parce qu’il est tristement permanent, et parce qu’il me semble important de constater comment les islamistes de cette école coranique font régner la terreur, comment ils se jouent des les lois, avec arrogance et violence.

Nous le publions, parce que l’un des agresseurs était Mohamed Hammami, président de « foi et pratique » qui siège au CFCM (Conseil français du Culte Musulman), et qui est l'imam de la mosquée de la rue Jean-Pierre Timbaud à Paris.

Nous le publions, enfin, parce qu’il me semble important de faire attention aux mots utilisés par ces islamistes :

On l’entend hurler : "c'est pas une façon démocratique !" Ensuite, il va, avec ses brutes, voler la caméra, agresser les journalistes, et les blesser. Tout l’esprit de la soumission des non musulmans à l’islam est condensé dans ces quelques mots. L’islamiste exige qu'on se comporte de façon « démocratique » avec lui, il exige qu'on respecte ses « droits démocratiques », et il montre, clairement et seulement quelques secondes plus tard, qu'il ne considère pas ces règles comme s'appliquant à lui.

Alain Juppé affirmait que l'islamisme est un concept intéressant, et que les Frères musulmans méritent qu'on ouvre le dialogue avec eux. Vous l'entendrez un jour dire que certaines lois de la Charia sont à méditer, qu'elles sont porteuses de sagesse et qu'il conviendrait d'en adopter quelques unes pour la France.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info





Un responsable du CFCM tabasse une équipe de journaliste de canal + - vidéo 1 - 2004






Un responsable du CFCM tabasse une équipe de journaliste de canal + - vidéo 2 -2004



Réaction d'un musulman :