Plainte après la diffusion d’une vidéo anti-islamique - septembre 2011



La Licra, qui sera rejointe lundi par SOS Racisme, a saisi aujourd’hui le parquet de Bordeaux de faits d’”incitation à la haine raciale”, après la diffusion sur internet d’une vidéo montrant un homme enterrant un cochon sur le site apparent d’une future mosquée, ont indiqué les deux associations.

Intitulée “Opération cochon Bordeaux”, la vidéo montre un homme, visage dissimulé par une capuche, en train d’enterrer un porcelet mort dans ce qui apparaît comme le terrain vague cédé par la mairie de Bordeaux à l’Association des musulmans de Gironde afin d’y construire une mosquée. (lire ici : Talence un tract anonyme … )

Visionnée plus de 3.000 fois depuis sa mise en ligne fin août, la vidéo était toujours visible aujourd’hui sur des sites internet. “Nous demandons le retrait de cette vidéo et nous allons déposer plainte dès lundi pour que les auteurs soient retrouvés et condamnés”, a déclaré Ilham Ben Sandoura, coordinatrice juridique de l’association SOS Racisme Gironde.

“C’est une provocation pure et simple. La vidéo a été diffusée en période de Ramadan, au moment de la fête de l’Aïd dans le but de heurter la population musulmane”, a-t-elle ajouté. “Cette vidéo circulerait depuis une dizaine de jours. C’est une infraction qui a été amplifiée par internet”, a expliqué Caroline Daigueperse-Vaultier, présidente de la section Bordeaux et Gironde de la Licra et vice-présidente nationale de l’association.

Selon les deux associations, du sang de porc et des lardons avaient déjà été répandus sur le chantier d’une mosquée à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) en septembre 2010, faisant également l’objet d’une vidéo diffusée sur internet. (voir plus bas vidéo no 2)

Source : LeFigaro.fr




Plainte après la diffusion d’une vidéo anti-islamique - vidéo 1 - septembre 2011




Vidéo no 2 :



Plainte après la diffusion d’une vidéo anti-islamique - vidéo 2 - septembre 2011




Le Mrap veut poursuivre en justice le Bloc identitaire

Décidemment, il ne fait pas bon s’opposer à la construction de mosquée dans la région. Les plaintes des ligues de vertus se multiplient. Après la Licra et Sos-Racisme qui portent plainte contre les auteurs d’une vidéo jugée « islamophobe », c’est au tour du Mrap d’entrer dans la course.

Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), connu pour sa proximité avec la gauche et l’extrême-gauche, a annoncé sur son site internet qu’il allait poursuivre en justice le Bloc identitaire.

« Suite à la diffusion d’un tract ordurier diffusé dans les boîtes à lettre de la ville de Talence et visant les musulmans, le MRAP s’associe à l’indignation du Maire de la ville, du Conseiller Général, et des responsables musulmans stigmatisés.

Ce tract s’inscrivant dans les campagnes ordurières du Bloc identitaire menée sur l’agglomération bordelaise - notamment par de faux appels du muezzin - constitue une incitation à la haine raciale. Il est reproduit et approuvé sur les sites internet de la nébuleuse identitaire.

Le terreau de la haine entretenu en toute impunité par les diverses variantes de la droite extrême ne peut que conduire au pire, l’exemple norvégien en atteste.

Le Maire de la ville a déposé plainte pour incitation à la discrimination et à la haine raciale en raison de l’appartenance à un groupe religieux. Le MRAP entend aussi poursuivre en justice les auteurs de ce tract et le Bloc identitaire Aquitaine qui relaie les mêmes appels à la haine sur internet ».

Source : Infos-Bordeaux.fr


Bivouac-ID