Pays-Bas - Un musulman perturbe le concert de la Reine - septembre 2011



Il est très inquiétant de constater la facilité avec laquelle un fou d’Allah* peut prendre la parole devant une assemblée aux premiers rangs de laquelle se trouve la Reine des Pays-Bas, et l’extrême lenteur de la réaction tant de l’auditoire que des services de sécurité. On ne peut s’empêcher de se demander ce qui serait advenu si l’homme avait été armé, et si, conformément aux injonctions de l’islam, il avait cherché à occire les infidèles.

Cela suffira-t-il à dessiller les yeux de la monarque dont on sait qu’elle ne partage pas les vues de Geert Wilders ? Rien n’est moins sûr.

(*) : manifestement dans les deux sens de l’expression.

Un homme a été arrêté hier soir au Concertgebouw d’Amsterdam. Un concert de musique classique devait se tenir dans la grande salle, avec la Reine Beatrix au premier rang.

L’homme a délivré un discours sur l’islam. Se déclarant serviteur de Dieu, il a invité le public à devenir croyant.

L’homme habillé en costume est entré sur la scène, et a commencé à délivrer un discours sur l’islam. Il s’est déclaré serviteur de Dieu et a invité le public à devenir croyant. Selon le message envoyé sur Twitter par un des témoins de la scène, « Il a dit : “Il n’y a pas de bombe… Je suis désolé.” »

Quand le service de sécurité s’est rendu compte qu’il ne figurait pas sur le programme, des agents sont intervenus pour le faire quitter la scène et le remettre à la police. L’homme n’a pas menacé la Reine, qui est restée tranquillement assise sur son siège.

L’homme à l’esprit quelque peu confus était connu des services de police et a passé la nuit au poste.

Source : Shownieuws

Traduction Bivouac-ID

**********************************

Deux vidéos de l’événement


Version courte, centrée sur la Reine : la caméra s’attarde sur la Reine et ses proches tandis que l’homme commence son discours. On peut lire l’incompréhension et l’étonnement sur les visages des membres de la suite royale tandis qu’ils se rendent compte que cet étrange discours sur l’islam ne figure pas au programme. Dans un second temps, les membres de l’orchestre quittent la scène. Les services de sécurité interviennent ensuite. La caméra suit l’homme tandis qu’il est amené en coulisses et remis à la police.



Pays-Bas - Un musulman perturbe le concert de la Reine - vidéo 1 - septembre 2011




Version “longue”, centrée sur la scène, suivie du début du concert.



Pays-Bas - Un musulman perturbe le concert de la Reine - vidéo 2 - septembre 2011





Traduction des propos de l’homme


« Au nom d’Allah, Je sais ce n’est pas une manière de faire, c’est dommage, mais je suis un serviteur d’Allah, il a donné le livre et m’a fait prophète. Je ne suis pas arrogant, je suis Issah le messie, Yeshoua, Jésus-Christ, et je viens vous inviter………… (Lorsque les musiciens partent) Il n’y a pas de danger, il n’y a pas de bombe, restez assis, je ne suis pas dangereux, mais je sers Allah, je viens vous inviter à la croyance en Allah, madame…….. Servez-le, c’est le droit chemin. »
Traduction de Dorcas, merci à elle.


Bivouac-ID