Pat Condell - Les musulmans doivent rejeter le jihad VOSTFR





Traduction par : AS4B

Transcription :

Si les deux dernières décennies d'immigration islamique nous ont appris quelque chose en Occident, c'est que la tolérance est comme le sel, c'est nécessaire et bénéfique, mais trop de tolérance vous tuera. Nous constatons cette vérité, après chaque violente atrocité islamique, et nous l'avons appris la semaine dernière quand un soldat britannique en service a été assassiné dans la rue par deux barbares islamiques, lesquels ont affirmé qu'ils y ont été contraints par le Coran, qui est alors cité comme justification. Je ne peux pas m'empêcher de remarquer que cette très importante et pertinente information a soigneusement été laissée de côté par tout les médias, comme si ce n'était pas important. Au lieu de cela, on nous a réexpliquer les banalités habituelles à propos des suspects habituels comme le Conseil musulman de Grande-Bretagne, mais fondamentalement, nous n'avons pas entendu de rejet par les musulmans endoctriné dans le jihad armé qui est le véritable problème ici. L'islam approuve le jihad armé. C'est une religion de violence et de terreur. Allah dit, et tout le monde sait qu'il est "Akbar" parce que nous en entendons parler chaque fois qu'une personne innocente est assassiné au nom de sa religion. Nous ne devrions pas ignorer la violence et la haine de l'enseignement islamique simplement pour éviter d'offenser les musulmans modérés. S'ils étaient vraiment modérés, ils feraient face à ce que leur religion enseigne et désavouerait. Au lieu de cela, ils préfèrent dissimuler et équivoquer, afin de dire que cela n'a rien avoir avec l'islam. Mais nous pouvons tous lire, et nous savons que c'est un mensonge, et l'assassinat de la semaine dernière a tout avoir avec l'islam de A à Z et de haut en bas. C'est clair comme de l'eau de roche. I-S-L-A-M énonce le djihad. Et d'ailleurs, s'il vous plaît pas plus de mensonges sur le fait que le djihad est un voyage. C'est un périple, tout droit, dans la maladie mentale, et on ne va pas le suivre. Si la police britannique étaient aussi prompts à arrêter les fanatiques islamiques que les citoyens ordinaires qui affichent des messages offensants sur Twitter, cet assassinat dégoûtant ne serait jamais arrivé. L'un de ces sauvages était connu de la police, et avait déjà commis un délit passible de poursuites, mais pour des raisons connues d'eux seuls ils ont choisi de l'ignorer, jusqu'à ce qu'il tue. Puis nous avons vu une action rapide et décisive sur des citoyens arrêtés pour avoir publié des messages offensant (pas diffamatoire, ni injurieux) sur Twitter, et une femme de 85 a été arrêté et maintenue en garde à vue pour avoir crié devant une mosquée. Dans une société juste et raisonnable, les officiers qui ont fait ces arrestations seraient eux-mêmes arrêtés et accusé de faire perdre du temps à la police. Pendant ce temps, chouchou des médias Andy Choudary est libre de prêcher son message de haine toute la journée tout en bénéficiant d'une protection policière, ainsi que des prestations sociales généreuses. Il est payé plus pour attaquer et insulter nos valeurs que nos soldats reçoivent pour les défendre, et c'est une honte pour nos pays qui ne surprend personne. Bien sûr, il ne s'agit pas seulement des soldats qui doivent maintenant surveiller leurs arrières en Grande-Bretagne parce que ces deux sauvages nous ont également dit que personne ici n'est en sécurité. Nous sommes tous à blâmer, apparemment, pour leur maladie mentale. Nous sommes tous les oppresseurs de l'islam. Nous sommes tous des envahisseurs, les croisés et Dieu sait quoi d'autre, mais loin de moi cette pensée que tous les musulmans devraient être à blâmer pour la violence avalisé par leur religion et répété à plusieurs reprises en son nom. Non, ils ne sont même pas à blâmer pour les fanatiques haineux qui prêchent dans leurs mosquées sans un murmure de protestation. Ça n'a rien à avoir avec eux. Au lieu de cela, ceux qui souligne le caractère violent des enseignements islamiques est automatiquement accusé d'incitation à la haine, alors qu'en fait, ils répondre à la haine qui a déjà été bel et bien attisée, incubée, nourrie et alimentée par des fanatiques islamiques dans les mosquées et les universités, par le gouvernement et la mielleuse police du multiculturel lâche et malhonnête dans leur propos. Nous pouvons faire quelque chose pour les universités, peut-être, mais seuls les musulmans peuvent influer sur ce qui se passe dans les mosquées parce que personne d'autre ne va là-dedans. Si une mosquée permet aux gens de prêcher la haine et la violence dans ses locaux, alors tout le monde qui assiste à cette mosquée et qui ne proteste pas, est coupable. Je sais très bien que si j'assistais à une réunion et que quelqu'un prône la mort de quiconque, j'aurais beaucoup de choses à dire, et je ne ferai pas attention au caractère sacré. Nous continuons à entendre une réaction anti-musulman dans le sillage de cette atrocité, comme si les musulmans étaient en quelque sorte les véritables victimes. Qu'ils ne sont pas. Nous avons besoin d'une réaction musulmane, et nous en avons besoin maintenant. Vous pouvez être un musulman pacifique modéré, mais il n'y a rien de modérée ou pacifique dans votre religion, et vous le savez. Les fanatiques qui prêchent dans vos mosquées, qui se sustentent de votre religion se cachent derrière vous. Et votre silence contribue à le faire. Si votre mosquée laisse n'importe qui prêcher la haine et à la violence dans ses locaux vous avez le devoir d'appeler la police, et la police a le devoir d'ôter leurs œillères du politiquement corrects, d'aller dans cette mosquée (sans enlever leurs chaussures) et d'arrêter cette personne. Rien de moins que cela et vous êtes du mauvais côté. Et ne vous méprenez pas, c'est le moment de prendre parti et de montrer que vous prenez positions. La fidélité à la oumma n'est plus une option parce que ces deux salauds meurtriers font partie de la oumma, ainsi que tous les autres salauds meurtriers que votre religion produit par milliers. Et c'est votre religion qui produit ces personnes. Ils ne sont pas perverti. Ils suivent à la lettre la doctrine islamique du violent djihad armé. Tout ceux qui prétendent parler au nom de tous les musulmans, vous «leaders communautaires» autoproclamés avec vos mensonges et vos larmes de crocodile, vous, musulmans politiciens ou journalistes des médias libéraux qui leurs trouvez des excuses, être responsable de cet assassinat à moins que vous personnellement et publiquement rejeter la doctrine islamique du djihad armé. Aucune équivoque. Pas de si, de mais ou de peut-être. Nous ne voulons pas entendre que cela n'a rien à voir avec l'islam parce que c'est une insulte à notre intelligence. Nous voulons un rejet public claire et catégorique de la doctrine islamique du djihad armé. Rien de moins que cela, et nous saurons une fois pour toutes que vous êtes complices, que vous êtes, et que vous avez toujours été, du mauvais côté.


Pat Condell - Les musulmans doivent rejeter le jihad VOSTFR - mai 2013 - Télécharger en SD 360P (MP4)

Pat Condell - Les musulmans doivent rejeter le jihad VOSTFR - mai 2013 - Télécharger en HD 720P (MP4)

Pat Condell - Les musulmans doivent rejeter le jihad VOSTFR - mai 2013 - Télécharger en SD 480P (FLV)