Nantes - Provocations de Lies Hebbadj devant le tribunal - novembre 2011



Niqab: 3 contrevenantes condamnées

Trois femmes, dont l’épouse et une compagne de l’épicier nantais Lies Hebbadj, ont été condamnées aujourd’hui à une amende de 140 euros chacune par le tribunal de police de Nantes pour dissimulation de leur visage sur la voie publique au moyen d’un niqab. L’épouse de Lies Hebbadj et l’une de ses compagnes avaient fait l’objet d’un constat d’infraction devant l’école publique où elles emmenaient leurs enfants, le 6 octobre.

Lies Hebbadj s’est présenté devant le tribunal ce matin avec son épouse et la compagne convoquée mais, comme elles n’ont pas voulu dévoiler leur visage à l’entrée du tribunal, elles n’ont pas eu l’autorisation d’y entrer. Elles sont restées dehors avec une demi-douzaine de manifestants qui dénonçaient notamment “la laïcité”.

Recours en vue

Seul Lies Hebbdadj est allé à l’audience et il a été invité à s’exprimer lorsque le dossier de son épouse a été examiné. “Je suis d’accord avec le représentant du ministère public pour avoir une amende de 140 euros puisque c’est la condition pour pouvoir faire un recours devant le tribunal des droits de l’homme”, a-t-il déclaré. Il a ensuite quitté la salle, sans attendre la condamnation, qui a été prononcée après délibération en fin de matinée.

Une troisième femme, qui avait fait l’objet d’un constat d’infraction similaire à Nantes en juillet 2011, mais qui n’est pas liée à Lies Hebbadj, était convoquée le même jour. Elle ne s’est pas présentée et a aussi été condamnée à une amende de 140 euros. Selon la loi votée le 11 octobre 2010, mise en application en avril 2011, dissimuler son visage dans l’espace public, que ce soit avec un voile, une cagoule ou un masque, est passible de 150 euros d’amende et/ou d’un stage de citoyenneté.

Lies Hebbadj a été médiatisé en défendant en avril 2010 une autre de ses concubines, Sandrine Mouleres, qui contestait un PV de 22 euros pour port du niqab au volant, avant le vote de la loi, et qui a été relaxée en décembre 2010.

Source : AFP-LeFigaro

Les compagnes de Lies Hebbadj risquent une nouvelle condamnation.

En refusant d’ôter leur voile ce matin au tribunal les deux compagnes de Lies Hebbadj risquaient une nouvelle condamnation et c’est sans doute ce qui va arriver. « La loi sera appliquée », a déclaré le directeur départemental adjoint de la sécurité publique.

Source : PresseOcéan.fr






Hebbadj: renvoi en correctionnelle requis

Le parquet de Nantes a requis le renvoi devant le tribunal correctionnel de Lies Hebbadj, de son épouse et de trois de ses compagnes, notamment pour fraudes aux aides sociales, à l’issue d’une instruction débutée en juin 2010, selon un communiqué du parquet publié aujourd’hui.

La balle est désormais dans le camp du juge d’instruction en charge du dossier, Jacky Coulon, qui peut désormais rendre une ordonnance concluant, soit au non lieu, soit au renvoi devant le tribunal correctionnel.

“Une polygamie de fait”

Hebbadj, selon le parquet, doit entre autres être poursuivi pour “complicité de fraude pour obtention de prestation ou allocation familiale indue (allocation dite parent isolé et revenu de solidarité active majoré) par dissimulation d’une vie maritale de fait avec Sandrine Mouleres et Sonia Yaker pour un préjudice d’un montant estimé de 90.000 euros”.

Sur une période allant d’avril 2007 à mai 2010, Sandrine Mouleres - verbalisée puis relaxée en 2010 pour port du niqab au volant -, et Sonia Yaker - poursuivie aujourd’hui pour infraction à la loi sur la dissimulation du visage - ont notamment touché l’une ou l’autre de ces allocations.

“Or elles vivent dans une polygamie de fait avec Lies Hebbadj, ont des domiciles très proches les uns des autres, une communauté de vie financière, affective, sexuelle: elles ne sont donc pas isolées et à ce titre n’ont pas le droit de percevoir cette allocation”, a expliqué le procureur de la République de Nantes, Xavier Ronsin.

Source : AFP-LeFigaro


Vidéo 1



Nantes - Provocations de Lies Hebbadj devant le tribunal - vidéo 1 - novembre 2011





Vidéo 2



Voile intégral : Lies Hebbadj récidive - vidéo 2 - novembre 2011




Vidéo 3



Lies Hebbadj : garde à vue et perquisition - vidéo 2 - novembre 2011




bivouac-id.com