Le problème turc d’une ministre allemande… d’origine turque - 10 juin 2013


Bilkay Öney, membre du Parti social-démocrate d’Allemagne et ministre de l’Intégration dans le Land de Baden-Württemberg, déclare que les Turcs sont une source de problèmes pour la société allemande.

On se souvient que Thilo Sarrazin, ancien ministre des finances de Berlin, membre du conseil d’administration de la Bundesbank, avait jeté un pavé dans la mare du politiquement correct en 2009. Au grand dam des bien-pensants, il déclarait alors abruptement :

« Nous n’avons pas besoin de gens qui vivent des prestations sociales d’un pays qu’ils rejettent, qui ne se sentent pas concernés par l’éducation de leurs enfants, et produisent à la chaine des petites filles voilées. C’est valable pour 70% des Turcs et 90% des Arabes de Berlin.

Un grand nombre d’Arabes et de Turcs dans cette ville, dont le nombre a dramatiquement augmenté en raison d’une politique inconséquente, n’ont aucune fonction productive à l’exception de la vente de fruits et légumes.

Alors que les familles d’immigrés d’Europe de l’Est, du Vietnam, de Chine ou de l’Inde se sont intégrées en une génération, les enfants et petits enfants de Turcs et d’Arabes n’arrivent pas à parler allemand correctement et ne réussissent pas à l’école.

Notre population éduquée devient de plus en plus stupide de génération en génération. »




Bilkay Öney, ministre d’origine turque en Allemagne qui travaille sur la question de l’intégration, a affirmé que les Turcs sont une source de problèmes pour la société allemande, provoquant un grand mécontentement au sein de la communauté turque.

Bilkay Öney est membre du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) et ministre de l’Intégration dans le Land de Baden-Württemberg depuis le mois de mai. Dans ses déclarations publiées par le journal allemand Welt am Sonntag, Mme Öney défend le régime des visas pour les citoyens turcs alors que ce régime a recueilli de nombreuses plaintes de la part des autorités turques et des immigrants. Selon Bilkay Öney, « plus il y aura de Turcs, plus les problèmes seront nombreux en Allemagne.

Selon elle, « plus il y aura de Turcs, plus les problèmes seront nombreux en Allemagne. »

Mme Öney a aussi suggéré que le niveau intellectuel des immigrants turcs était moins bon, car ils passent cinq fois plus de temps devant la télévision que les Allemands.
Bernhard Lasotta, porte-parole de l’Union chrétienne démocrate (CDU), un parti d’opposition dans le Land de Baden-Württemberg, a déclaré au Deutsche Welle que les propos de Bilkay Öney créaient une entrave aux efforts d’intégration. « Les commentaires de Mme Öney attristent de nombreuses personnes. La dureté de ses propos n’est pas digne de son statut de ministre » a ajouté M. Lasotta.

La communauté turque de Berlin a déclaré dans un communiqué que les commentaires de Mme Öney étaient « discriminatoires, insultants et agressifs » tandis que Hilmi Kaya Turan, l’un des leaders d’opinion à Berlin, a déclaré que l’organisation avait été choquée par les propos de Mme Öney. M. Turan a également ajouté que ces déclarations pourraient accentuer les préjugés existants à propos des Turcs d’Allemagne.

Paru sur Zaman France




Le problème turc d’une ministre allemande… d’origine turque - 10 juin 2013




Bivouac-ID