Etats-Unis - vidéo d’une manifestation “islamophobe” qui choque les musulmans et les braves gens bien-pensants - mars 2011



Décidément, tout est bon pour faire passer les musulmans pour des victimes, même quand ceux-ci défendent le terrorisme et prônent ouvertement la fin du mode de vie occidental pour le remplacer par la charia.

Les internautes américains qui s’intéressent à l’actualité de leur pays, n’auront certainement pas manqué cette vidéo montrant des manifestants hurlant “go home” (rentrez chez vous) sur de braves femmes musulmanes accompagnées d’enfants qui se rendent dignement à un diner de “charité”. ”Mes enfants était terrifiés” se plaint une musulmane interviewée suite à l’incident.

Pour la presse, cette vidéo est censée illustrer la montée de “l’islamophobie” aux État-Unis. La bien-pensance s’est emparée de ces images et les dénonce comme une démonstration flagrante du racisme des américains. Et cette vidéo qui circule à la vitesse grand V (vue plus de 500.000 fois pour une seule version et il y en a plusieurs), arrive dans les pays musulmans. C’est maintenant même sur al-Jazeera

Seulement ce que cette presse ne dit pas, c’est que la scène a était filmée devant l’entrée d’un dîner de “charité islamique” organisé par le Cercle islamique d’Amérique du nord (ICNA), une organisation qui méprise les valeurs démocratiques occidentales et qui s’oppose à presque toutes les lois contre le terrorisme, tout en offrant un soutien moral et financier à tous les détenus musulmans impliqués dans des affaires terroristes.

Et surtout, à ce ”dîner de charité” deux orateurs controversés étaient invités à prendre la parole :


  • Siraj Wahhaj, un imam extrémiste de Brooklyn (lire), cité par le procureur comme conspirateur du premier attentat contre le Wold Trade Center en 1993.
  • Et Malik Ali, un activiste qui exprime publiquement son soutien au Hezbollah qui est classé terroriste par les Etats-unis.


De quel coté se trouve donc la haine ? N’est-ce pas haineux de soutenir financièrement une telle organisation qui défend les attentats et la destruction du pays dans lequel ils vivent ?

Des citoyens Américains ont simplement décidé de ne plus encaisser les coups sans broncher, et de dénoncer ces traitres. Et si des enfants se trouvaient au milieu, c’est fort regrettable, mais la faute à qui ? Que faisaient ces bambins à un événement pro-terroriste ?
Source : Huffington Post al-Jazeera Salon Meforum

Vidéo 1





Hate Comes to Orange County - vidéo 1 - mars 2011




bivouac-id.com