Autriche - les concepteurs d’un jeu électronique anti-islam risquent 2 années de prison. - septembre 2011





Autriche - les concepteurs d’un jeu électronique anti-islam risquent 2 années de prison. - septembre 2011 - Télécharger en SD 360P (MP4)

Autriche - les concepteurs d’un jeu électronique anti-islam risquent 2 années de prison. - septembre 2011 - Télécharger en SD 360P (FLV)


Graz- Le politicien autrichien Gerhard Kurzmann, membre du FPO, le Parti de la Liberté, devra comparaitre le 14 octobre prochain devant le tribunal de Graz pour se défendre d’accusations «d’ incitation à la haine ». Il sera en fait jugé pour le rôle qu’il a joué dans la conception du jeu électronique “Moschee Baba” ( Adieu les mosquées ) dans lequel les joueurs doivent essayer d’éliminer des muezzins qui lancent des appels à la prière tout en empêchant les mosquées et les minarets de s’implanter dans le paysage d’une ville du Tyrol . Il n’y aurait aucun moyen de gagner à moins de voter pour le FPO comme le suggère un avertissement à la toute fin du jeu.

Le dessinateur publicitaire suisse Alexander Segert, concepteur de la campagne d’affiches anti-islamiques placardées lors du referendum pour l’interdiction des minarets et impliqué dans la création de la variante helvétique ayant servi de base à la version autrichienne du jeu, est lui aussi poursuivi. Avec plus de 100 000 téléchargements en moins de 48 heures dès le début de sa diffusion sur internet le jeu “Moschee Baba” peut être considéré comme un grand succès auprès des internautes.Graz- Le politicien autrichien Gerhard Kurzmann, membre du FPO, le Parti de la Liberté, devra comparaitre le 14 octobre prochain devant le tribunal de Graz pour se défendre d’accusations «d’ incitation à la haine ». Il sera en fait jugé pour le rôle qu’il a joué dans la conception du jeu électronique “Moschee Baba” ( Adieu les mosquées ) dans lequel les joueurs doivent essayer d’éliminer des muezzins qui lancent des appels à la prière tout en empêchant les mosquées et les minarets de s’implanter dans le paysage d’une ville du Tyrol . Il n’y aurait aucun moyen de gagner à moins de voter pour le FPO comme le suggère un avertissement à la toute fin du jeu.

Le dessinateur publicitaire suisse Alexander Segert, concepteur de la campagne d’affiches anti-islamiques placardées lors du referendum pour l’interdiction des minarets et impliqué dans la création de la variante helvétique ayant servi de base à la version autrichienne du jeu, est lui aussi poursuivi. Avec plus de 100 000 téléchargements en moins de 48 heures dès le début de sa diffusion sur internet le jeu “Moschee Baba” peut être considéré comme un grand succès auprès des internautes.

Source : kybeline.com heute.at




http://www.bivouac-id.com