Anwar Al-Awlaki 1971-2011 - septembre 2011







L’imam américain Anwar Al-Awlaki, considéré comme le chef spirituel d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), a été tué lors dans une frappe aérienne, affirme le ministère yéménite de la Défense. L’imam Al-Awlaqi était recherché mort ou vif par les autorités américaines, pour « terrorisme international ».

Né le 22 avril 1971 à Las Cruces au Nouveau-Mexique,(États-Unis), l’imam de nationalité américaine d’origine yémenite a quitté les Etats-Unis en 2002 pour rejoindre le djihad au Yémen. Il est soupçonné par les services secrets américains d’être devenu le leader d’al-Qaïda dans la péninsule arabique et d’avoir fomenter de nombreuses tentatives d’attentats anti-américains.

Il était également en contact avec le commando qui a commis les attentats du 11 septembre 2001. Trois des terroristes ont assisté à ses sermons dans sa mosquée de San Diego.

Auteur d’un blog islamiste influent, ses appels au jihad ont été suivi par de nombreux internautes avant que son site ne soit rendu inaccessible. Néanmoins ses vidéos appellant à la guerre sainte contre les infidèles et en particulier les Américains, circulent encore sur Internet où elles remportent un énorme succès parmi les jeunes musulmans. 

Selon les médias américains, l’imam Al-Awlaki aurait été visé à au moins deux reprises par des drones au cours des cinq derniers mois.

Il aurait été pris pour cible dans les jours suivant le raid qui s’est soldé par la mort d’Oussama ben Laden au Pakistan. Une nouvelle tentative aurait lieu au début du mois de septembre. L’imam Al-Awlaqi aurait notamment entretenu une correspondance avec le major Nidal Malik Hasan, qui a tué 13 personnes et en a blessé 42 autres à la base militaire de Fort Hood, au Texas, en novembre dernier (lire)

L’imam avait aussi reconnu que le Nigérian qui a tenté de faire exploser un avion de la Northwest Airlines le 25 décembre 2009, Umar Farouk Abdulmutallab, était l’un de ses disciples (lire).

En janvier dernier, Al-Awlaqi avait été condamné par contumace à dix ans de prison pour « appartenance à une bande armée », « action dans le cadre d’un groupe terroriste » et « incitation à tuer des étrangers ».

NB: à [1:40] il assène au journaliste du Washington Post “islam is a religion of peace”. l’islam est une religion de paix. C’etait en 2001, peu après les attentats du 11 septembre.


http://www.bivouac-id.com