Les 5 épouses de Ben Laden


OBL vivait à la manière d’un certain prophète tout aussi malfaisant que lui et polygame, dont on taira le nom, pour ne pas offenser vous savez qui.



Il y a onze ans, une adolescente était arrachée à sa petite ville tranquille dans le sud du Yémen et emmenée d’abord au Pakistan, puis à Kandahar dans le sud de l’Afghanistan.

Son nom est Amal al-Sadah, et un an avant les attentats du 11 septembre, elle est devenue la cinquième épouse d’Oussama ben Laden. Elle avait 17 ou 18 ans, il en avait 43.

De son propre aveu, une figure d’Al-Qaïda au Yémen qui s’appelle cheikh Mohammed Saeed Rashed Ismail aurait arrangé le mariage.

Ismail (dont le frère a passé du temps comme détenu à Guantanamo) avait déclaré en 2008: “J’ai été l’entremetteur pour sa femme Amal al-Sadah, qui était un de mes élèves.”

En Juillet 2000, il a accompagné la jeune femme en Afghanistan pour la marier à Ben Laden.

L’année dernière, il a dit à la journaliste Hala Jaber: “Malgré son jeune âge, elle était assez religieuse et spirituelle, et croyait en ce que Ben Laden - un homme très religieux, pieux et spirituel - croit”

Le garde du corps de Ben Laden de l’époque, Abou Jandal, fut chargé de transmettre la dot.

“Le cheikh m’a donné 5000 dollars et m’a dit de les remettre à un homme au Yémen. Et l’homme à son tour, a pris l’argent pour le remettre à la famille de la mariée, a t-il dit au journal Al Qods al Arabi en 2005.

Il s’agissait également, apparemment, d’une alliance politique - permettant de consolider le soutien à Ben Laden dans sa patrie ancestrale.

Conformément à la tradition conservatrice sunnite, les célébrations de mariage furent une affaire exclusivement masculine.

“La mariée était supposée avoir consenti au mariage en acceptant de se rendre en Afghanistan, alors sa présence n’était pas nécessaire,” a écrit Jaba dans le Sunday Times après avoir interviewé Ismail.

“Les hommes ont célébré en récitant de la poésie et en chantant des chansons, des agneaux avaient été fraîchement abattus et fûrent servis avec de grands plats de riz.”

Selon Abou Jandal, “Les chants et les cris de joie se mêlaient aux tirs de coups de feu en l’air.”

Un an après les noces, Amal al-Sadah a accouché à Kandahar ( à quelques jours seulement du 11 septembre) d’une fille appelée Safiyah. C’est probablement elle qui - selon des responsables pakistanais - a vu son père tué par balle cette semaine.

Sa mère, selon des sources pakistanaises, se remet d’une blessure à la jambe subie durant l’assaut.



Ce passeport 9photo ci-contre) d’une femme yéménite trouvé dans l’enceinte de la villa semble être le sien, mais le nom ne correspond pas précisement.

On ne sait pas si Ben Laden et Al-Sadah ont eu d’autres enfants.

Mais le chef d’Al-Qaïda a eu plus de 20 enfants avec cinq femmes. Un de ses fils adulte a également été tué durant le raid à Abbottabad.

Ben Laden a d’abord été marié à l’âge de 17 ans à une cousine, Najwa Ghanem, qui était probablement plus jeune que lui de 2 ans. Ils ont eu 11 enfants, mais après une vie itinérante ensemble Najwa l’a finalement laissé (en Afghanistan), quelques jours avant le 11/9.

La seconde épouse de Ben Laden était Khadijah Sharif, de neuf ans plus âgée que lui, une femme très instruite et descendante directe du Prophète1. Ils se sont mariés en 1983 et ont eu trois enfants - mais finalement ils ont divorcé alors qu’il vivait au Soudan dans les années 1990. Dans son interview avec Al Qods al Arabi, Abou Jandal a déclaré que Khadija était incapable de supporter leur existence austère et elle a été renvoyée en Arabie saoudite.

Najwa Ben Laden la première épouse avait aidé à organiser son troisième mariage - à Khairiah Sabar qui était aussi une femme instruite et titulaire d’un doctorat en charia islamique. Elle a épousé Ben Laden en 1985 et ils eurent un enfant, un fils. On ne sait pas si elle a survécu aux bombardements de l’Afghanistan en Octobre et Novembre 2001.

Puis vint Siham Sabar, qui a épousé Ben Laden en 1987. Ils ont eu quatre enfants et, comme Khairiah, on n’a plus de nouvelles depuis l’invasion en Afghanistan.

Le cinquième mariage de Ben Laden - peu de temps après que Khadija ait quitté le Soudan - a été annulée dans les 48 heures.

Lorsque la famille polygame de Ben Laden est arrivé en Afghanistan en 1996, elle voyageait dans un bus escortés par un véhicule plein de gardes, raconte son garde du corps Abou Jandal.

Il dit que les trois femmes de Ben Laden vivaient en harmonie sous le même toit. Ben Laden faisait des sorties en famille - lui dans une voiture suivie par le bus de la famille.

Abu Jandal dit que lors de ces sorties familiales, le chef d’Al Qaïda enseignait à ses épouses à se servir des armes à feu.[…]

“Il essayait de former son fils à suivre ses traces, et nombre de ses filles étaient aussi autour de lui en Afghanistan.”

Mais une seule femme est restée.

Au total, selon Abu Jandal, Oussama ben Laden avait 11 fils, dont certains ont abandonné l’existence austère de leur père pour une vie plus prospère avec le reste de la riche famille Ben Laden.

“En ce qui concerne ses filles, il n’y a pas moyen d’en connaître le nombre exact” a dit Abu Jandal au journal al Quods al Arabi.

Mais dans les semaines après le 11/09, Ben Laden a déclaré au journaliste pakistanais Hamid Mir qu’il avait des projets pour sa fille cadette Safiyah.

“Je suis devenu père d’une fille après le 11 Septembre”, a-t-il dit. “Je l’ai nommée Safiyah, du nom de celle qui a tué un espion juif à l’époque du Prophète. (Ma fille) va tuer les ennemis de l’islam, comme Safiyah.”


Source : CNN
  1. La première épouse de Mahomet s’appelait également Khadihah et était aussi de 15 ans son ainée