France : Claude Guéant et «le nombre de musulmans» - avril 2011



Le ministre de l’Intérieur a estimé lundi que la hausse du nombre de musulmans posait problème.

A la veille d’un débat sur la laïcité très controversé, Claude Guéant vient peut-être de s’offrir une nouvelle polémique. En voulant justifier la tenue de cette convention organisée mardi par l’UMP, mais décriée jusque dans le camp du parti présidentiel, le ministre de l’Intérieur a estimé lundi au micro d’Europe 1 que “l’accroissement du nombre de fidèles musulmans et un certain nombre de comportements posent problème. En 1905, il y a avait très peu de musulmans en France, aujourd’hui il y en a entre 5 et 6 millions”, a poursuivi Claude Guéant lors d’un déplacement à Nantes. “Il est clair que les prières dans les rues choquent un certain nombre de concitoyens. Et les responsables des grandes religions ont bien conscience que ce type de pratiques leur porte préjudice”, a-t-il assuré. “La question interpelle nos concitoyens: Nombreux sont ceux qui pensent qu’il y a des entorses à la laïcité.” Avant de prévenir que “le gouvernement va se prononcer la semaine prochaine, pour mieux garantir ces principes”.

Source : Europe1.fr


SOS Racisme est scandalisé par les propos de Claude Guéant

En déclarant que l’accroissement du nombre de musulmans en France, et qu’un certain nombre de leurs comportements, “posent problème”, tentant ainsi de justifier piteusement le débat sur la laïcité, le Ministre de l’Intérieur a franchit aujourd’hui un cap indigne d’un représentant de la République.

SOS Racisme étudie la possibilité d’un action en justice, face à ces propos terrifiants.

Source : humanité.fr


Quant à Eva Joly, elle a estimé lundi, après les propos de Claude Guéant sur les musulmans, que la droite avait décidé de mener “une campagne islamophobe” pour la présidentielle... Cette déclaration “confirme le pire”… “Le débat sur la laïcité n’est qu’une arme de diversion massive[…]un prétexte pour alimenter les peurs et diviser nos concitoyens”, poursuit la candidate à l’investiture d’Europe-Écologie pour la présidentielle.

“Nicolas Sarkozy semble décidé à doubler Madame Le Pen sur sa droite” en “surfant” avec “son principal porte-parole, Claude Guéant”, “sur des thèmes sulfureux: identité nationale, chasse aux Roms, dénonciation de l’immigration non contrôlée et stigmatisation de l’islam”, dénonce l’eurodéputée, y voyant “une compétition dans l’ignoble avec la droite xénophobe”.

Source : GoogleNews-AFP


L’Union des organisations islamiques de France (UOIF) a qualifié d’«irresponsables» les propos incriminés. «Ils sont Français en premier lieu et musulmans en second lieu et ne revendiquent pas les lois de l’islam pour pratiquer leur religion», a insisté Lhaj Thami Breze, responsable du Conseil régional du culte musulman pour l’Ile-de-France.

Noël Mamère a de son côté estimé que Claude Guéant parlait «le Le Pen comme M. Jourdain faisait de la prose», jugeant que le ministre de l’Intérieur n’était «pas à sa place» au gouvernement, avec ses dernières déclarations.

«A chaque fois que Claude Guéant s’exprime depuis qu’il est ministre de l’Intérieur, il y a polémique. Son obsession, c’est de parler des musulmans», a renchéri François Hollande.

Harlem Désir, a ensuite dénoncé les «guéanteries contre la République». Le ministre «doit cesser ces provocations à répétition jamais sanctionnées par le président de la République», a jugé le numéro deux du Parti socialiste dans un communiqué.

Source : LeFigaro.fr





http://www.bivouac-id.com/billets/france-claude-gueant-et-%C2%ABle-nombre-de-musulmans%C2%BB-audio/