L’islamiste britannique Choudary appelle à la révolte des musulmans de France - avril 2011





Une manifestation contre le récent autodafé d’un coran aux Etats-Unis a fait au moins dix morts et 83 blessés samedi à Kandahar, en Afghanistan. Le prédicateur américain à l’origine de l’affaire, Terry Jones, a dit ne pas regretter son geste.

Toutes les victimes auraient été blessées par balles ou par jets de pierres. Quatre cadavres portaient des traces de coups et de lapidation, a déclaré un responsable de la santé.

Une foule immense est descendue dans les rues pour dénoncer l’initiative du prédicateur de Floride, Terry Jones, qui a brûlé un coran en public dimanche devant une cinquantaine de personnes. Il avait déjà brandi cette menace l’an dernier.

Les protestataires ont incendié des pneus et saccagé des magasins. Le gouverneur de la province a déclaré que la manifestation avait été organisée par les talibans, les accusant d’utiliser l’autodafé comme un prétexte pour provoquer des troubles dans une ville où leur influence s’est étiolée.

Les manifestants demandent que le prêtre qui a procédé à l’autodafé d’un exemplaire du coran soit traduit en justice. Ils menacent d’appeler au jihad contre l’Amérique si tel n’était pas le cas.

Un autre rassemblement a eu lieu à Tahar où un millier de personnes ont défilé sans violence. A Mazar-I-Sharif, théâtre de violences vendredi, la situation est revenue à la normale samedi.

Source : RomandieNews BBC










Fin de la manifestation contre l’autodafé du Coran à Kandahar

Les derniers protestataires ont quitté samedi en début de soirée la place de Kandahar (sud de l’Afghanistan) qu’ils occupaient pacifiquement après une journée de manifestation meurtrière contre l’autodafé d’un Coran aux Etats-Unis, a constaté le correspondant de l’AFP.

Les meneurs de la manifestation se sont rendus au gouvernorat pour rencontrer les autorités provinciales, à leur invitation, tandis que les protestataires quittaient la place, selon ce correspondant.

Le dernier bilan de la journée s’établit à 10 morts et 83 blessés, a indiqué le gouverneur de la province de Kandahar, Toryalai Wesa, dans une conférence de presse.

Il a indiqué que 20 personnes avaient été arrêtées en lien avec les violences de samedi, parmi lesquelles dix étaient en possession d’armes et de grenades, précisant que la police et des civils avaient essuyé des tirs.

“Quand la manifestation a commencé, des “éléments destructeurs” ont infiltré les manifestants et ont fait des victimes civiles”, a-t-il déclaré, soulignant que les autorités n’avaient pas été averties et n’avaient pas autorisé la manifestation.

“En fait, ce n’était pas une manifestation, c’était une attaque qui a fait des victimes et causé d’importants dommages aux biens”, a-t-il dit.

Selon le correspondant de l’AFP, les manifestants ont incendié les classes d’une école de la ville, un petit marché spécialisé dans la vente de DVD, des véhicules privés et des magasins.

Au moins un journaliste a été hospitalisé, après avoir été blessé par des jets de pierres et battu par des manifestants.

Source : Afp-LaCroix


http://www.bivouac-id.com/billets/afghanistannouvelle-manifestation-meurtriere-contre-lautodafe-du-coran-10-morts-83-blesses-videos/