Le pédophile musulman «ne savait pas» que des relations
sexuelles avec une jeune fille de 13 ans était illégal


Un musulman ayant eu des relations sexuelles avec une jeune fille de 13 ans, rencontré sur Facebook, a évité une peine de prison après qu'un juge ait entendu, qu'il allait dans une école islamique, où il a appris que les femmes ne valent rien.
Adil Rashid, 18 ans, a affirmé qu'il ne savait pas que c'était illégal pour lui d'avoir des relations sexuelles avec cette fillette parce que son éducation lui faisait ignorer la loi britannique.
Hier, le juge Michael Stokes ordonna à Rashid une condamnation avec sursis, en disant: «Bien que vous soyez âgé de 18 ans, il est clair d’après les rapports que vous êtes très naïf et immature sur les questions sexuelles ».
De tels crimes donnent généralement lieu à une peine de prison de quatre à sept ans.
Mais le juge a dit précisé que Rashid était «passif» et «le manque de confiance en soi», pourrait lui causer «plus de dégâts que de bien» s'il était envoyé en prison.
Rashid, qui vit Birmingham, a admis avoir eu des relations sexuelles avec la jeune fille, en disant qu'il avait été «tenté par elle» après leur rencontre en ligne.
Ils ont d'abord échangé des messages sur Facebook avant de s'envoyer des messages et s'appeler au téléphone pendant deux mois.
Ils se sont ensuite rencontré à Nottingham, où Rashid avait réservé une chambre dans un hôtel.
La jeune fille à précisée à la police qu'ils ont séjourné à l'hôtel pendant deux heures et ont eu des relations sexuelles après que Rashid soit allé revenu de la salle de bain avec un préservatif.


Rashid est ensuite retourné chez lui et a la mosquée pour prier. Il a été arrêté la semaine suivante après que la jeune fille ait avoué ce qui s'était passé à un camarade d'école, qui a informé un de ses professeurs.
Il a dit à la police qu'il avait connaissance de l'âge de la fillette (13 ans), mais il a précisé qu'il était d'abord réticent pour avoir des relations sexuelles, avant de regretter.

Plus tôt, le tribunal a entendu comment Rashid avait «peu d'expérience des femmes» en raison de son éducation acquise dans une école islamique du Royaume-Uni, qui ne peut être nommé pour des raisons juridiques.
Après son arrestation, il a précisé à un psychologue qu'il ne savait pas qu'avoir des relations sexuelles avec une fille de 13 ans, était contraire à la loi. Il n'a su que c'était illégal que lorsqu'un membre de sa famille le lui a dit.
Dans d'autres entretiens avec des psychologues, Rashid a affirmé qu'il avait appris dans son école que «les femmes ne sont pas plus importante qu'une sucette abandonné par terre».
Lorsque le juge a déclaré à Rashid " qu'il devait savoir que ces relations sont illégales, sauf s’il vivait les yeux fermés». Son avocat, Laban Leake a pré

cisé que «l’école qu’il fréquentait peut être décrite sans exagérer comme une communauté fermée, tout comme sa famille. Il ne pouvait pas savoir que les relations sexuelles avec une jeune fille de 13 ans sont illégales».






Le Juge Stokes a condamné Rashid à neuf mois de détention, deux ans de suspension, et deux ans de surveillance.

Décrivant Rashid, le juge a dit: «Il a eu une éducation sexuelle inhabituelle. Comparer les femmes à des sucettes est une façon très curieuse d'enseigner le sexe aux jeunes hommes.

Mais il précise que Rachid "savait que c'était mal".

«Il était clair pour vous à l'école que vous avez fréquenté que d'avoir des relations sexuelles avec une femme avant le mariage était contraire aux préceptes de l'islam", dit-il.
S'adressant à Rashid, le juge a dit: "J'accepte qu'il s'agissait d'un cas où la jeune fille était tout à fait prête à avoir des relations sexuelles avec vous. Mais la loi est là pour protéger les jeunes filles, même si elles sont parfaitement d'accord de s'engager dans une activité sexuelle.


Source : Muslim abuser who 'didn't know' that sex with a girl of 13 was illegal is spared jail, Daily Mail, 25 janvier 2013. 

traduit par AS4B pour l-union-fait-la-force.info