Je suis offensé par l'Islam - I'm offended by Islam - Pat Condell - 03-04-2013





Ceci est pour la personne qui m'a dit récemment que les musulmans ont le droit d'être offensé par la culture occidentale. Bien sûr, ils ont le droit. Tout ce que je dis aux musulmans offensés c'est qu'ils le garde pour eux parce que personne n'aime un pleurnichard. Mais maintenant je pense que je me trompe peut-être, et que nous devrions tous être offensé aussi souvent que possible, pour adopter pleinement cette nouvelle culture et de lui donner toutes les chances de fonctionner. Après tout, nous, en Occident avons beaucoup plus de raisons d'être choqués par la religion de la paix qu'elle n'est offensé par nous. Je suis choqué par le terme même de "religion de paix" que je considère comme un mensonge plus grossier que n'importe lequel des absurdités superstitieuses à propos de chevaux volants ou des anges dans des cavernes, et je pense qu'il devrait être passible de poursuites en vertu de la Loi sur les appellations contrôlêes. Aussi, je trouve l'attitude islamique envers les femmes, les homosexuels, les juifs et les apostats profondément offensante. Et je tiens à souligner à quel point je trouve ça choquant, si vous le permettez. C'est une offense honteuse et impardonnable C'est une offense honteuse et impardonnable Où puis-je demander mon indemnisation? Je tiens à préciser que je suis seulement offensé par l'Islam parce que je suis choqué par la cruauté, l'intolérance et l'oppression. Si l'Islam n'était pas cruel, intolérant et tyrannique alors je ne serais pas aussi offensé (que maintenant). évidemment, je serais encore un peu offensé parce que l'Islam serait encore arrogant, agressif, exigeant et menaçant. S'il n'était pas arrogant, agressif, exigeant et menaçant, je ne serais pas aussi offensé (que maintenant). évidemment, je serais encore un peu offensé par la ridicule sensibilité à la critique, et bien sûr la manipulation cynique de la langue. Qui pourrait oublier cela? Alors oui, je suis choqué par l'Islam à bien des égards vous n'avez vraiment pas envie de savoir. Oh, et vous le voulez ? OK. Eh bien, par où commencer? Je suis offensé par une religion qui considère la moitié féminine de l'humanité comme naturellement inférieurs et déficient. Et je suis offensé que tous prétendent que ce n'est pas le cas quand nous savons tous que c'est le cas, et le restera jusqu'à ce que nous fassions quelque chose, parce que personne d'autre ne le fera. Je suis offensé d'habiter dans une société où une petite fille est forcée de marcher dissimulée dans un sac noir. Est-ce la liberté religieuse, ou est-ce de la maltraitance infantile ? Et à quel moment précis peut-on devenir l'autre, sans que l'Eglise Catholique soit impliquée? Je suis choqué par les dizaines de tribunaux de la charia en Grande-Bretagne qui sont autorisés par la loi à traiter les femmes comme n'étant pas pleinement humaines, et par les milliers de mutilations génitales, dont aucune n'a jamais été puni, en dépit d'une peine théorique de 14 ans de prison. Et je suis choqué et embarrassé à part égale par le silence assourdissant sur ??ces questions de "progressistes" féministes occidentales qui pensent que nous ne devrions pas imposer nos valeurs sur les femmes musulmanes parce que c'est le travail des hommes musulmans. Je suis offensé que quelqu'un qui brûle un exemplaire du Coran, en Grande-Bretagne va en prison, mais si ils brûlent une bible, ils n'iront pas. Je suis offensé quand l'Arabie (Saoudite) finance les écoles islamiques où l'on trouve des livres qui enseignent la violence et à la haine qui ne sont pas fermmes et tout les membres expulsés du pays. Je suis offensé que nous autorisons la cruauté inutile supplémentaire dans les abattoirs pour s'accomoder de la superstition islamique, puis que l'on admet que la viande soit vendue sans étiquette et nourris les enfants dans les écoles à l'insu de leurs parents et sans consentement parce que nous avons appris à la dur que si nous ne faisons pas les choses à la manière islamique, il y aura des problèmes. Je suis offensé par cela. Je suis choqué que les éditeurs n'impriment pas certains livres et que les médias ne diffusent pas certaines images parce qu'ils ont peur de la violence musulmane. Et je suis doublement offensé par lâcheté de notre société qui accepte tout. Je suis personnellement profondément offensé par ceux qui pensent que je suis assez stupide pour penser que je me fous de leur sensations soigneusement fabriquées, en particulier, quand il s'agit de favoriser la culture terroriste, l'Islamophobie, qui est un raccourci islamique pour la liberté d'expression, la démocratie laïque et le bon sens. Je suis choqué que quelqu'un qui parle de ces choses est susceptible d'être considérée comme un islamophobe, et par extension un raciste, parce que l'islam est une race, apparemment; une race d'origine ethnique très diverse, il faut bien le dire, mais si vous le signaler, vous serez islamophobe et raciste. Pourtant, nous savons que le racisme est conduit par la peur et l'insécurité qui se manifeste dans des choses comme l'intolérance, la suprématie et le séparatisme, précisément les qualités que nous venons d'associer à la religion offensée en permanence, celle qui aime à étiqueter tous les autres comme malades mentaux. Si l'islam est une race (et non elle ne l'est pas, nous allons le vérifier, d'accord ? ) alors la suprématisme islamique est raciste, et l'islam est l'idéologie la plus raciste de la planète. D'autre part, si ce n'est pas une race alors le critiquer n'est pas du racisme. Alors qu'est-ce que ça va être, racisme ou pas racisme? Répondre sur une carte postale adressée aux racistes de la mosquée East London, une institution qui, vous ne serez pas surpris de l'entendre, me choque. En effet, chaque fois que j'entends (souvent), un prédicateur invité à cet endroit appelant à la mort des homosexuels ne pas être immédiatement arrêté et expulsé avec un pétard dans le cul Je suis offensé jusqu'à l'apoplexie virtuel. Et je suis offensé que l'islam n'aime pas la liberté d'expression sauf si vous prêchez la mort des homosexuels et des apostats, et puis vous pouvez tout avoir de lui, sans qu'aucun musulman, extrémistes ou modérés, ne vous qualifiera, de sauvage ou de dingue. Mais si vous parlez de la liberté, le pluralisme, d'égalité, de diversité ou de véritables droits de l'homme, vous êtes assuré d'être qualifié de raciste et d'Islamophobe et vous êtes également assuré d'être menacés de violences physiques. Je suis choqué par ça, et si vous n'êtes pas offensé, ou si vous faites semblant ne pas être offensé parce que vous ne voulez pas offenser, alors vous avez de sérieux problèmes avec vous mêmes. Sans vouloir vous offenser.