Même si elle n'a pas encore atteint la puberté, elle est un objet de désir.




Religieux Saoudien - Sheik Abdullah Daoud

Al-Majd TV (Arabie Saoudite) par Internet

1 avril 2012



La coutume répandue parmi

les musulmans des pays (d'Asie) de l'Est



est de faire porter le hijab à leurs filles

dès la deuxième année de leur vie.



Cela nous a incités à rivaliser avec eux,



et nous allons faire porter le hijab

à nos filles encore plus tôt.



Il ne faut pas croire que

c'est sans précédent.



Dans de nombreux pays (d'Asie) de l'Est,

par exemple,



Les musulmanes se distinguent par leurs hijabs

et les hijabs de leurs filles.



Certains de ces pays ont plus d'une religion.



Permettez-moi de dire aux téléspectateurs:

Nous le voulons aussi.



Nous ne voulons pas voir

les vêtements indécents et honteux.



surtout quand les filles commencent

à se développer,



montrent des signes de beauté,

et ainsi de suite.



Vous trouvez qu'elle expose sa nudité.



Je pense que nous connaissons

des fatwas qui interdisent cela,



même si elles n'ont pas encore

atteint le stade de la puberté.



Quand la jeune fille est un objet de désir,



les parents ont le devoir de la couvrir avec un hijab.



Traduit par : AS4B

Anti Sharia 4 Belgium