Supplice de la colle: jeunes gay torturés à mort en Irak





Yanar Mohammed, la dirigeante du mouvement féministe en Irak, a joué un rôle essentiel dans la mise en lumière de cette nouvelle technique de torture/meurtre utilisée contre les homosexuels.

Comme la campagne de meurtres ciblant les gays irakiens s’intensifie, une chaîne de télévision arabe a révélé la semaine dernière l’utilisation une horrible nouvelle forme de torture mortelle contre les gays.

Des escadrons de la mort anti-gays chiites scellent l’anus des homosexuels avec une colle très puissante avant d’induire une diarrhée qui conduit à une mort lente et douloureuse.

L’utilisation de cette torture terrifiante a été sig

nalée pour la première fois par la chaîne de télévision Al Arabiya, dont le siège se trouve dans les Émirats Arabes Unis, qui a été averti par le chef de file des militantes féministes pour les droits de l’homme.




Yanar Mohammed, présidente de l’Organisation pour la liberté des femmes en Irak (OWFI), a déclaré à Al Arabiya que la substance utilisée pour cette torture “est une colle forte fabriquée en Iran et lorsque la peau est collée avec, elle ne peut être décollée que par une intervention chirurgicale. Après avoir collé l’anus des homosexuels, ils leur donnent une boisson qui cause la diarrhée. Et comme l’anus est fermé, la diarrhée, cause la mort. Des vidéos de cette forme de torture circulent sur les téléphones mobiles en Irak. “

Source : Gays City News traduction Bivouac-id.