Rapport d’Human Right Watch sur les tortures des homosexuels en Irak



Human Right Watch vient de publier son rapport sur la campagne de ”nettoyage social”qui cible les homosexuels en Irak. Nous avions déja parlé ICI de cette nouvelle torture inventée pour les homosexuels par des adeptes de la ”Religion de paix”, qui consiste à injecter de la super-glue dans l’anus puis de faire boire des laxatifs de force aux victimes, ce qui provoque la mort dans d’atroces souffrances par explosion des intestins. Le rapport d’HRW est consultable en anglais ICI

Après avoir interrogé des homosexuels, des administrateurs d”hôpitaux, et des fonctionnaires des Nations Unies à Baghad, le rapport dit que des centaines d’homosexuels ont été torturés et tués cette année, par des miliciens, principalement dans les zones chiites, et le gouvernement n’a absolument rien fait contre ça.

Le rapport qualifie ces meurtres de campagne de “nettoyage social” par des groupes religieux.

Les miliciens, qui seraient des fidèles du leader religieux chiite Moqtada al-Sadr, auraient établi des listes contenant des noms d’hommes soupçonnés d’être homosexuels pour les éliminer. Certains ont été tués sur le champs et d’autres ont été torturés.

Human Rights Watch dit qu’il a été souvent rapporté une forme de torture impliquant l’injection de colle forte dans les rectums d’hommes suivi d’absobtion de laxatifs.la torture est mortel car elle cause l’explosion du système digestif de la victime.

Un fonctionnaire de police à Bagdad, a déclaré que les autorités ne pouvaient pas protéger efficacement les homosexuels, car souvent, les crimes ne leur sont pas signalés.

“Afin de protéger quelqu’un, vous devez savoir qui il est et où il se trouve” dit un responsable de la police, parlant de cette question sous condition d’anonymat. «Il est très facile pour les miliciens de les trouver et de leur nuire, et il est très difficile pour nos forces de les protéger.”

Mais la police irakienne a également été accusée de cibler les homosexuels.

Le rapport termine en soulignant que le gouvernement irakien a pour obligation de se conformer aux lois du Traité International des Droits de l’Homme et le devoir de protéger tous ses ressortissants.

http://www.bivouac-id.com/billets/rapport-dhuman-right-watch-sur-les-tortures-des-homosexuels-en-irak/