Les islamistes préconisent aux Egyptiennes de rester chez elles



Le Caire (Egypte), le 25 janvier,

Pour éviter les viols, mieux vaut rester chez soi. C'est en tout cas ce que préconisent, en Egypte, les islamistes issus des Frères musulmans. Car lors des multiples rassemblements place Tahrir, au coeur du Caire, les femmes sont régulièrement victimes d'agressions sexuelles. Pour les membres du Parti Justice et liberté, branche politique des Frères musulmans, il y a une solution très simple pour les éviter. «Les femmes ne doivent pas se mêler aux hommes pendant les manifestations, a ainsi déclaré l'un d'eux, Reda Al-Hefnawy. Comment peut-on demander au ministère de l'Intérieur de protéger une femme qui se trouve au milieu d'un groupe d'hommes ? » En réaction, des milices civiles, sortes de «brigades antiviols » se sont organisées pour protéger les femmes lorsqu'elles manifestent.


Le parisien du 17-02-2013