Coran, hadiths et lapidation

Al-Bukhârî (6830) et Muslim (4394) rapportent que selon le deuxième calife Allah a prescrit la lapidation comme châtiment de l'adultère. Or ce verset ne se trouve pas dans le Coran. Deux hypothèses se présentent : Soit Allah a bien envoyé ce verset, et dans ce cas, les musulmans n'ont pas le même coran que celui qui serait au ciel. De plus Allah ment en disant : « C'est nous qui avons fait descendre le Coran et qui en sommes le gardien. » (15.9 ; 39.62) Et le Coran n'est pas la somme exhaustive de toutes connaissances licites (6.38 ; 12.111 ; 16.89)... Soit le verset relatif à la lapidation na jamais existé, Omar a alors menti, et la croyance que les hadiths d'Al Boukhari et de Muslim sont des témoignages authentiques est elle même fausse Dans un cas comme dans l'autre, l'islam ne peut plus prétendre être un enseignement exempt d'erreur Preuve est faite qu'il a abusé la crédulité de ceux qu'il a soumis, en prétendant le contraire