Allemagne - les musulmans imposent peu à peu une justice islamique parallèle


L’enquête de RTL TV continue dans une des banlieues islamisées de Berlin où les vols, les extorsions de fonds et la violence font parties de la vie quotidienne.

Ici, les musulmans se lamentent d’avoir été parqués dans des ghettos par les allemands (leur éternelle complainte entendue dans presque tous les pays européens où l’immigration islamique est massive) et qu’ils ont dû créer leur société islamique.

Dans leurs soi-disant sociétés, les mahométans s'appuient sur des juges musulmans auto-proclamés pour régler leurs propres conflits plutôt que d’appeler la police ou de s’appuyer sur la justice allemande considérées comme des ennemies.

Ces personnages interviennent alors en parfaite illégalité en tant que médiateurs de culture arabo-musulmane pour tenter de résoudre à l’amiable un conflit entre deux parties. Mais leurs ‘’activités’’ peuvent mal tourner si une des parties musulmanes considèrent qu’ils favorisent l'adversaire.

Ce reportage montre que l’implantation du système politico-religieux islamique en Europe n’est en aucun cas compatible avec les institutions occidentales comme la police, la justice et l’Etat de droit d’où l’infiltration sournoise et progressive d’une ‘’justice’’ islamique parallèle.

L’islam repose sur une culture tribale et ancestrale où les conflits entre musulmans sont réglés à l’amiable à coups d’embrassades et de salamalikoum autour d’un thé à la menthe quand tout va bien… ou à coup de crimes d’honneur, de règlements de compte personnels et de vendetta quand, bien souvent, leurs rapports, basés sur la force brute et l’intimidation, dégénèrent.