L’ONU est devenu leur jouet. Il est temps de fermer ce bordel ! 



Cette information est passée comme une lettre à la poste, ni vue ni connue. Aussi, nous comptons sur vous, lecteurs, pour la faire circuler. Les pays [musulmans] arabes et africains ont réussi mardi à obtenir que l’Assemblée générale des Nations supprime d’un texte de résolution condamnant les exécutions sommaires et extrajudiciaires, l’article spécifique qui concerne les mises à mort dues à l’orientation sexuelle. 

Un amendement écrit, soumis par le Groupe des États d’Afrique et l’Organisation de la Conférence islamique (OCI), et visant à supprimer la notion de « discrimination, notamment fondée sur les préférences sexuelles », a été retenu à l’issue d’un vote séparé et de nombreuses prises de position des États sur la question.

Les délégations occidentales ont exprimé leur déception lors du vote de la commission des droits de l’homme pour la suppression de l’article.

La Finlande, la France, la Suisse, en particulier, ont regretté que la discrimination fondée sur la préférence sexuelle ne soit pas explicitement mentionnée cette année.

Elles ont rappelé que de nombreuses personnes continuaient d’être victimes de meurtres et de violences en raison de leur orientation sexuelle.

De leur côté, les défenseurs de l’amendement ont avancé qu’il n’existait pas d’accord international sur cette notion et qu’il serait opportun d’en traiter à l’occasion d’une réunion intergouvernementale.

Source : ReutersUN.org

http://www.bivouac-id.com/billets/debat-a-lonu-sur-les-violences-contre-les-homosexuels-les-representants-des-pays-musulmans-quittent-la-salle/